Archive

Les ambassadeurs africains à Bangui dans le retour de Baba Laddé

Ils se sont rendus dans le fief du rebelle tchadien pour discuter avec lui

 

Le groupe des ambassadeurs africains en poste à Bangui en collaboration avec le HCR, le BINUCA et le ministère centrafricain de la communication et de la culture démocratique et civique, ont effectué un déplacement de 48 heures à Kaga Bandoro dans la préfecture de la Nana Gribizi du dimanche 25 au lundi 26 septembre 2011. Líobjectif principal de ce déplacement était de rencontrer le chef rebelle Baba Laddé pour discuter avec lui. Auparavant, ils étaient dans la préfecture de la Lobaye où ils ont célébré la journée internationale de la paix avec des pygmées Aka. Líéquipe est composée du doyen des ambassadeurs africains à Bangui M. Gaspard Mugaruka, ambassadeur de la République démocratique du Congo ; de M. Yahaya Tabare Zaria ambassadeur de la République fédérale du Nigéria, de la représentante spéciale du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés, de Mme Margaret Vogt, Chef du Bureau intégré des Nations unies en Centrafrique, de M. Alfred Taïnga Poloko, ministre centrafricain de la communication et de la culture démocratique et civique.

 


© journaldebangui.com
Le groupe des ambassadeurs lors de leur passage à Bérengo
Díaprès une source diplomatique, le vrai but de ce déplacement était de rencontrer le chef rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé présent dans cette préfecture depuis 2008. Le Médiateur de la République centrafricaine síy est pourtant rendu à plusieurs reprises afin de discuter avec Baba Laddé sur son retour au Tchad mais malheureusement, la négociation du prélat était vouée à líéchec puisque Baba Laddé a toujours gardé sa position. Ce serait la première fois que le groupe des ambassadeurs africains en poste à Bangui se rendent auprès du patron du FPR depuis le début de la crise. Pour líinstant, rien nía filtré de cette rencontre mais il convient de signaler que le problème du retour de Baba Laddé a beaucoup préoccupé ces diplomates. De mémoire fraîche, une rencontre avait eu lieu entre ces ambassadeurs et le Médiateur Pomodimo et, quelques jours après, avec Mme Margaret Vogt dont le thème principal du débat était la présence de Baba Laddé dans le pays. Síils se sont rendus cette fois physiquement auprès de ce dernier, on se demande síils réussiront à faire vraiment entendre raison à Baba Laddé.

 



Commentaire


Retour en haut