Archive

La journée internationale du tourisme sous le signe de la consolidation de la paix

«Tourisme et rapprochement des cultures», est la principale thématique retenue pour la célébration de cette journée en RCA

 

La soif de connaître davantage, díenrichir son savoir personnel et de satisfaire sa curiosité des choses du monde pousse líhomme, cíest-à-dire le touriste à abandonner momentanément son domicile habituel et à parcourir díautres contrées pour le seul motif de succomber au charme irrésistible díune mosaïque de civilisation étrangère qui jalonnent son parcours, a déclaré dans son discours de circonstance, Madame le ministre du développement et du tourisme. Cette dernière a ajouté que cette quête de connaissance et de découverte de líinconnue, innée en tout homme, a donné à líactivité touristique tout son sens et la plénitude de sa valeur. Le tourisme, mentionne Madame le ministre, évolue partout comme une locomotive de la civilisation contemporaine tant les potentialités naturelles et culturelles quíun pays est censé disposé, prédispose à cela.

 


© journaldebangui.com
Le PM et Miss tourisme 2011 au stade Barthélémy Boganda
Tourisme, catalyseur de la paix
Et parce quíil génère des devises et de líemploi avec ses effets multiplicateurs, le tourisme occupe une place de choix dans les programmes de développement díun grand nombre de pays même parmi les plus nantis de la planète a précisé Madame le ministre en charge du tourisme.Et parce quíil facilite le brassage extraordinaire des populations de tous les milieux sociaux, le tourisme est à níen point douter un puissant catalyseur de la concorde nationale et de la paix universelle. Un pays post-conflit comme la République Centrafricaine qui a connu des crises politico-militaires avec toutes leurs conséquences sur le tissu économique national, les sites touristiques du pays, síils étaient restructurées feraient du tourisme centrafricain, un tourisme de développement et de consolidation de la paix.

Au Complexe sportif 20.000 places, le public centrafricain a eu droit à une démonstration footballistique des compatriotes peuls (Mbororo) et pygmée (Baminga). Rencontre remportée dans un esprit de fair-play par les compatriotes Mbororo sur un score de 5 buts à 1 pour les Baminga. Le prix «Miss Tourisme 2011» de la République Centrafricaine a été remis par le gouvernement centrafricain, par le truchement de son premier ministre à Mademoiselle Priscille Tomazi, étudiante en 1ère année de Banque finance. Le prix de la meilleure styliste à été remis à Mademoiselle Sonia Bafounga qui a habillé la «Miss Tourisme 2011».

 



Commentaire


Retour en haut