Archive

L’orchestre Sapéké Maison mère attend son messie

La groupe de musique fait la pluie et le beau temps à Bangui et prépare une tournée dans l’arrière pays

 

C’est en 2010 que le groupe a vu le jour à Bangui la capitale centrafricaine. A l’origine, il est dirigé par le président Omar. Son idée est de mettre en place un groupe de musique composé en majorité de jeunes qui possède un talent certain. Il le baptise «Sapéké Musica » étant donné qu’il regroupe des jeunes du quartier Sapéké dans le 6ème arrondissement de Bangui. La mise en commun de cette jeunesse et des idées produit une multitude de titres. Le groupe se fait vite connaître dès la sortie de son album et prend son envol. Dans les rues, dans les lieux de loisirs ont n’entend plus que cette musique fraiche et dynamique. Mais le succès à vite raison des aspirations des membres du groupe qui se scinde malheureusement en deux. L’un s’appelle désormais «Sapéké original» et l’autre «Sapéké Maison-mère». La dénomination de Sapéké Maison-mère vient de ce que le groupe comporte pour la plupart des membres qui avaient énormément contribué à la bonne marche et à la cause d’existence de Sapéké Musica. Avec quelques jeunes élites qu’a récupérées Oumar, notamment l’animateur fétiche Losseba Ngoutiwa, ils ont fait leur sortie officielle le 27 mai 2010 au Bar-dancing «Mbi Yé»

 

<div align="center"><iframe width="420" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/nj2TwFLRrVc" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></div>

 

Dès cette mise au point, les énergies seront canalisées sur des thématiques pointues et un nouveau style ainsi que des danses. Ce qui fer d’eux l’un des meilleurs groupes du pays. Pourtant, pour le groupe le succès n’est pas encore acquis. De rudes efforts sont faits pour permettre à Sapéké Maison mère de mériter ce que la population pense du groupe. Ces jeunes envisagent même de créer une «vraie» société leur permettant de se prendre en charge avant de jeter un coup d’œil vers les partenaires. Le groupe est composé de 23 membres et compte déjà deux albums. Le premier, «Enfant soldat» avec 10 titres. Il était financé par Abdramane et le deuxième «Liberkenzé» comportant 7 titres a été financé par de M. Thibaut Sombo. En ce moment c’est le titre «Reconnaissance» animé par Losseba qui fait fureur sur la palce musicale de Bangui ou une telle présence ne peut pas passer inaperçue. Chaque fois qu’il y a des évènements de grandes envergures, c’est au groupe Sépéké Maison mère qu’on fait appel. C’est, ainsi qu’ils ont également à leur actif une tournée qui les a conduit jusqu’à Kenzo. Par ailleurs, les membres du groupe tiennent à organiser une autre tournée provinciale pour se faire connaître du public de l’arrière qui a tant entendu parler de ce groupe mais qui n’a jamais une de ses prestations. Car en dépit des efforts déployés par la jeune équipe de Sapéké Maison mère, le groupe manque cruellement de soutien. A Bangui, seuls les sponsors peuvent faire vivre les artistes avec leurs petits coups de mains.


Commentaire


Retour en haut