Archive

Affaire Baba Laddé: Dernière étape de négociation pour le Médiateur

La solution armée pourrait être envisagée à líissue de cette ultime médiation

 

Ce níest plus un secret pour la population centrafricaine témoin et victime des gaffes commises par les éléments du FPR du chef rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé. Ce dernier se livre à un jeu de cash and carry avec le peuple et le gouvernement centrafricains. Plusieurs missions de négociation ont été effectuées par le Médiateur de la République centrafricaine Mgr Paulin Pomodimo tant à Ndjaména au Tchad quíà Kaga Bandoro dans la Nana Gribizi, là où Baba Laddé a installé son bastion depuis plusieurs mois. Toujours dans le cadre de cette négociation, un délai díune semaine avait été donné au rebelle pour quitter le territoire, un délai díores et déjà expiré. De ce fait, selon une source officielle, Mgr Paulin Pomodimo se rendra pour la dernière fois auprès de Baba Laddé pour la dernière phase de la négociation, à défaut de quoi il y aura une mise en place díune option militaire.

 


© journaldebangui.com
Mogr Paulin Pomodimo,continue sa médiation
Selon le calendrier établi par le ministère délégué auprès de la Présidence de la République chargé du désarmement, de la démobilisation, de la réinsertion et de la jeunesse pionnière nationale, la prochaine étape pour ce programme se déroulera dans la préfecture de la Nana Gribizi. Or, selon une personnalité de ce ministère, les activités ne pourront se dérouler normalement à cause de la présence du FPR et de Baba Laddé dans la localité. La présence de ce dernier níest pas non-sécuritaire, elle est aussi de la déstabilisatrice. De ce fait, les éléments des forces armées centrafricaines pourraient être sollicités. Aux dernières nouvelles, elles níattendent que les ordres pour intervenir au cas où la dernière mission du médiateur ne donne pas bon fruit. Alors, les centrafricains, surtout ceux des zones occupées par le FPR, notamment la Nana Gribizi et la Ouaka, attendent avec impatience la fin de cette affaire quoique délicate. Abdel Kader Baba Laddé, chef rebelle tchadien, responsable en chef de la rébellion du FPR présente sur le territoire centrafricain depuis plusieurs mois, continue ainsi de donner du fil à retordre au gouvernement centrafricain.

 



Commentaire


Retour en haut