Archive

Centrafrique: Baba Laddé promet de retourner au Tchad à une seule condition

«Quíil soit accompagné par les forces des Nations-Unies et la Médiation Centrafricaine»

 

Le chef rebelle du Front populaire pour le redressement (FPR) a une fois de plus fait une de ses promesses fermes de retour au bercail mais à une seule condition: quíil soit accompagné par les forces des Nations unies et la Médiation centrafricaine. Cíest le Médiateur centrafricain, Monseigneur Paulin Pomodimo qui líannonce sur les ondes nationales dès son retour de Kaga-Bandoro où il síy est rendu pour proposer au général rebelle Baba Laddé, les deux options retenues pour sa situation. La première option, selon le Médiateur centrafricain étant celle selon laquelle, le chef rebelle accepte volontiers de quitter le territoire centrafricain pour rentrer dans son pays. La seconde, étant líoption «guerrière» qui permettra de le déloger de force du sol centrafricain.

 


© journaldebangui.com
Il veut être raccompagné chez lui sous bonnes escortes
Selon Mgr Paulin Pomodimo; le général Baba Laddé a opté pour la première option et síest «résolu» à quitter le territoire national à la seule condition que son retour puisse être encadré par les forces onusiennes et la Médiation centrafricaine afin de garantir son intégrité physique. Auquel cas, si cette proposition émanant du chef rebelle níest pas acceptée, pourrait-on déduire, quíil se déciderait alors en conséquence de cause à affronter la seconde option à lui proposer. Mais là níest pas encore le problème puisque le Médiateur de la République a tout de même estimé quíil était opportun de donner cette dernière chance au général rebelle et préparer son retour au Tchad dans la concertation avec les autorités de son pays. Il faut donc établir avec les autorités tchadiennes, líagenda de retour de Baba Laddé à conclut Mgr Paulin Pomodimo.

Le 21 août dernier, le Médiateur centrafricain síest rendu au Tchad pour discuter de la situation de Baba Laddé avec les autorités tchadiennes. Des esquisses de solutions tenant compte du communiqué final de líaccord de paix signé à Bangui entre le gouvernement du Tchad et le groupe rebelle du FPR du général Baba Laddé.

 



Commentaire


Retour en haut