Archive

Un forum et des opportunités sur la Centrafrique

Le Cabango Networking a fermé ses portes à Paris

 

Pour deux jours, les participants se sont déplacés afin díassister à ces rencontres díéchanges et de mise en relations entre différents porteurs de projets pour líAfrique et la Centrafrique en particulier. Les exposants sont revenus dans leurs communications sur líétat des lieux du pays chacun selon son domaine. Les mines et hydrocarbures, líagriculture, la santé, les bâtiments et travaux publics, les industries, les infrastructures, les services, informations, médias et communication. Bref, le déficit est énorme. A Bangui, à líoccasion de la tenue des Etats généraux des finances, le même constat pourrait avoir été établi, même si les objectifs fixés ne sont pas les mêmes. On peut chacun à sa manière accompagner le pays de manière intelligente surtout la diaspora dont on attend beaucoup.

 


© journaldebangui.com
Des participants devant les stands des exposants
Pour cela, près díune dizaine de conférences richement fournies ont intéressé tous les participants et visiteurs, conquis par le professionnalisme de líorganisation rondement menée par líassociation Centrafrique expertise initiatrice de cette première édition du Cabango Networking. Pour les visiteurs présents lors de ce salon, les úillères sont quelque peu tombées sur les opportunités díinvestissements et la visibilité du tissu économique de la Centrafrique. Si des partenariats síétabliront plus tard, des prospections commerciales et les recherches ont été lancées et amorcées. Durant cette grande rencontre de deux jours, les administrations venues de Bangui, les entreprises locales et de la diaspora, les associations et les individus porteurs de projets ont pu síinformer les uns sur les autres. Bref, le contact est établi. Un des objectifs du salon semble ainsi rempli. On a parlé du code des investissements local (avantages, impôts, législations, etc.); l'importance des NTIC dans le développement de l'Afrique; du Plan de convergence pour une meilleure gestion et conservation des forêts d'Afrique Centrale. Comment les régions peuvent être partenaires du développement en Afrique, quelles aides pour quels projets. L'ambition du développement par le sport et l'éducation de la jeunesse centrafricaine. La promotion des arts d'Afrique Centrale.

Des recommandations ont été formulées et chacun a pu repartir avec une idée dans ou derrière la tête. Car à côté des conférences, il y avait des stands díexposition où les idées ont pu véritablement être discutées et partagées. Le constat devenant ainsi la promesse díun prochain Rendez-vous sur la base des leçons tirées. Centrafrique Expertise réussit ainsi le pari de semer la graine díune Centrafrique conquérante et riche díintelligence. Loin, très loin des clichés, díun pays que les chiffres macro-économiques ne rendent pas attrayant. Líon a ainsi pu entendre des participants dire leur satisfaction díavoir honorer les deux jours díéchanges. Díautres ce sont déjà inscrits sur la liste de líannée prochaine. Líidée est de voir comment dupliquer le concept à Bangui sans que cela ne prenne les allures du «forum de la diaspora 2010»

 


© journaldebangui.com
Les participants dans la salle
Le Cabango Networking 2011
Cíest un salon qui présente un programme de conférences thématiques durant lesquelles des intervenants, spécialistes dans leurs domaines, dressent plusieurs états des lieux. Pour cette édition 2011 plusieurs domaines ont été sollicités: la santé, entrepreneuriat, les nouvelles technologies, Éducation, les médias en Afrique, le sport, les minerais, l'investissement en Afrique et en Centrafrique en particulier. Le salon se tient sous la houlette de líAssociation Centrafrique-Expertise qui a mis sur pieds, une radio et une télé-tongolo. Cette rencontre des Entreprises, Administrations, Associations et ONG implantées en Centrafrique, ou désireuses d'y développer une activité se veut annuelle. La finalité étant d'ouvrir à la réflexion. Pour cette édition, un appel à projets est organisé par Télécel Centrafrique.

Le cas Télécel - RCA
Dans le cadre du développement de ses activités en République centrafricaine, Télécel société de télécommunication mobile est prête à accompagner les membres de la diaspora centrafricaine ayant un projet sérieux et une compétence avérée. A cet effet, Télécel était présent au Cabango Networking 2011. Les projets en question doivent être autour du métier de Télécel. Cet accompagnement pourrait se faire de plusieurs manières, notamment des contrats de sous-traitance pendant un an à líentreprise qui síinstalle. Cíest líoccasion pour certains membres de la diaspora avec une réelle volonté de participer au développement de la RCA, avec le soutien de Télécel de développer une activité professionnelle. L'association Centrafrique Expertise se tient à la disposition de ces porteurs de projets de les accompagner dans ce processus afin que ce développement partenarial soit effectif. Par ailleurs, Télécel a besoin pour son développement interne des compétences commerciales et techniques. Toute candidature serait la bienvenue. Líéquipe de Cabango après une pré-qualification de ces projets et candidature mettra en relation avec líéquipe de Télécel.


Commentaire


Retour en haut