Archive

CAN2012: La mascotte GaGuie est prête

Elle sera présentée le 16 septembre prochain à Libreville

 

Le Chef de projet opération médias, de la Commission Communication et Marketing (Ccm) du Cocan Gabon, Louis Claude Moudjiégou, a annoncé la présentation officielle de la mascotte de la de la Coupe díAfrique des Nations (Can 2012), un gorille nommé "Gaguie", qui marque également le début officiel de la campagne marketing de la 28ème édition de la Can. Outre la présentation de cette mascotte de la «Can écologique» conçue par Emilio Ndong, un artiste équato-guinéen, et dessinée par un cabinet de conseil en communication parisien , le Comité díorganisation de la Coupe díAfrique des Nations (Cocan) a devisé avec la presse nationale et internationale sur le processus díaccréditation des journalistes pour la phase finale, la prochaine réunion de la Confédération Africaine de Football (Caf), le séminaire de formation à líendroit des journalistes locaux et le processus díaccréditation médias pour le tirage au sort de la coupe díAfrique des Nations (Can) 2012 prévu le 29 octobre à Malabo.

 

Les dates essentielles de la Can 2012
Le 16 septembre prochain a été retenu pour la présentation officielle et conjointe de la Mascotte GaGuie, au Gabon et en Guinée Equatoriale, les deux pays coorganisateurs de la 28ème édition de la Can 2012. Au Gabon, la cérémonie aura lieu sur líesplanade du Sénat, un bal poussière et díune caravane dans la capitale gabonais et la commune díOwendo clôturera cette cérémonie. Le 29 octobre prochain à Malabo aura lieu la cérémonie du tirage au sort, les communicateurs gabonais ont donc été invité à síinscrire sur Médial Chanel cafonline.com avant le 12 du mois en cours, date limite de demande díaccréditation. Du 23 au 25 octobre à Libreville et Franceville, aura lieu la prochaine mission díinspection de la Caf. Cette visite fera place à la traditionnelle conférence de presse díaprès inspection, le 28 octobre sur le stade de Malabo à 15heures avant le tirage au sort et après la visite des chantiers de la Guinée Equatoriale.

 



Commentaire


Retour en haut