Archive

Centrafrique: Une petite salle díInternet pour les journalistes grâce au HCR

Líaccès gratuit à líInternet haut débit est une innovation importante dans la Capitale centrafricaine

 

Cíest la représentante résidente du Haut Commissariat aux Refugies HCR, Madame Aminata Guei qui lía annoncé peu après une session díinformation et de formation des journalistes sur la protection des personnes déplacées internes au sein du HCR. Ainsi, son institution met à la disposition des journalistes centrafricains, une petite salle avec deux ordinateurs connectés à Internet pour leur permettre de bien faire leur travail et de donner des informations fiables et vérifiées aux lecteurs, auditeurs et téléspectateurs.

 


© http://tchadonline.com
A l'heure des TIC à Bangui
Selon la représentante résidente du HCR, cíest après avoir constaté les difficultés díaccès à Internet que rencontrent les journalistes centrafricains que son institution a décidé de leur ouvrir cette salle. Ceci, pour leur permettre, ajoute-t-elle díaugmenter leurs connaissances, díentrer en contact avec leurs confrères díautres pays pour renforcer leurs capacités afin de mieux faire leur travail. Mais, cette générosité de líorganisme onusien à aussi un cout, celui de se documenter beaucoup plus sur le HCR, connaitre ses réalisations en Centrafrique aux fins de faire connaitre aux centrafricains, le mandat de cette organisation humanitaire en Centrafrique.

Pour M. Mbaiorem Djerassem en charge des relations extérieures du HCR Centrafrique, son organisation compte organiser de plus en plus et dans la limite de ses possibilités pour ne pas dire disponibilités, des séances de formations sur le mandat du HCR en République Centrafricaine. Lequel touche à la protection des refugiés et autres personnes déplacées. A propos de cette salle Internet, le Rédacteur en Chef du journal líHirondelle, Monsieur Sylvestre Krock soutient cette petite et importante innovation émanant díune agence des Nations-Unies en Centrafrique. Elle facilitera aux journalistes, renchérit le journaliste, líaccès gratuit à de líInternet haut débit en ce moment ou les problèmes de connexion Internet dans la Capitale centrafricaine deviennent une préoccupation non moins importante de ceux qui en ont la charge.

 



Commentaire


Retour en haut