Archive

Ali Bongo Ondimba et Samuel Eto'o sur les chantiers de la CAN 2012

Ils ont annoncé líouverture par sa fondation díun centre de sports études dans la capitale gabonaise

 

Les deux hommes qui partagent cette passion commune pour le football ont exprimé leur ambition et leur rêve de participer à l'émergence d'une génération de footballeurs qui pourra un jour ramener la Coupe du Monde en Afrique. Je suis venu au Gabon (...) pour lancer la fondation Samuel Eto'o, a déclaré le joueur d'Inter de Milan dans un stade d'entraînement où il a salué des élèves d'une école de football. La Fondation Privée Samuel Eto'o a pour objectif d'aider à l'intégration, à l'éducation et à la formation des jeunes en utilisant les valeurs positives du sport et en misant sur une formation sportive de haut niveau. Il y a plusieurs années, un homme riche m'a donné ma chance. C'est mon tour de donner. Je pense à la fin de ma carrière et je me suis lancé dans l'aventure en créant ma fondation, a expliqué l'international camerounais. Nous avons la chance d'avoir de jeunes camerounais dans cette fondation. Au vu de mon amitié avec mon grand frère, le président Ali Bongo Ondimba, je me suis dit pourquoi ne pas faire quelque chose au Gabon et je suis venu pour que dans dix ans nous ramenions la Coupe du Monde en Afrique. J'espère encore pouvoir le faire mais sinon il faut que ce soit nos jeunes frères, a-t-il poursuivi. Le Président Ali Bongo Ondimba a décidé de la mise à disposition de locaux pour héberger les activités de la Fondation Privée Samuel Etoío. Samuel Etoío se chargera pour sa part de lever les fonds pour financer les activités de cette structure.

 


© legabonemergent.blogs.nouvelobs.com
Les deux hommes sur un chantiers de la Can2012 à Libreville
Ouverture díun centre de sports études pour les jeunes gabonais
Cíest dans le cadre de la visite du Président Ali Bongo Ondimba au stade díentraînement de Nzeng Ayong que líinternational camerounais a annoncé líouverture de ce centre de sports études au milieu de jeunes footballeurs et footballeuses gabonaises à líentraînement. A la suite de cette annonce, le chef de líEtat a à son tour pris la parole pour exprimer sa reconnaissance: «Au nom de tous les Gabonais, je tiens à remercier Samuel Etoío pour sa générosité. [Ö] Pour tous les jeunes il est un exemple à suivre. Il aurait pu être égoïste et rester en Europe. Il est un bel exemple de réussite par le travail.» Ali Bongo Ondimba et Samuel Eto'o, tous deux baskets aux pieds ont tour à tour été au chantier de rénovation du stade Omnisports Omar Bongo Ondimba (45 000 places), le stade d'entraînement de Nzeng Ayong (6ème arrondissement) et le stade de l'amitié sino-gabonaise (40 000 places). Le président gabonais s'est dit satisfait de l'évolution des chantiers a répété que "la CAN se jouera". Au Gabon, la CAN se jouera à Libreville et à Franceville dans la province du Haut Ogooué à 650 km au sud-est de Libreville.

La fondation de celui qui est le seul joueur à avoir reçu 4 fois le ballon díor africain (2003, 2004, 2005 et 2010) et qui est le meilleur buteur de líhistoire de la Coupe díAfrique des Nations a réussi à se hisser à un niveau díexcellence sportive reconnue internationalement puisque sur 86 joueurs que compte le centre de formation du FC Barcelone, réputé comme étant le meilleur centre de formation de jeunes footballeurs au monde, 15 viennent de la Fondation Privée Samuel Etoío.

 



Commentaire


Retour en haut