Archive

Journée de la jeunesse: Le CNJ demande réclame un siège

C’était lors de la cérémonie de clôture de la célébration de l’année internationale de la jeunesse en RCA

 

«La jeunesse construit le pays comme le matin construit le jour», disait Léïlha Dorinda Adoum Pickanda. Cette pensée a fait son chemin pour être prise en compte en République centrafricaine. La journée du 11 août 2011 était marquée en République centrafricaine par la célébration de l’année internationale de la jeunesse. Celle-ci avait été décrétée en 2009, lors du sommet des Nations Unies. M. Faustin Archange Touadéra, représentant spécial du Chef de l’Etat, était assisté de messieurs Jean Serges Bokassa, ministre de la jeunesse, de sport, des arts et de la culture et de Christian Guenebem, président du conseil national de la jeunesse, lors de la cérémonie de clôture de l’Année internationale de la jeunesse, au sein de l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

 


© .rca-handball.org
La jeunesse lors d'une cérémonie sportive
Dans son allocution, le président du conseil national de la jeunesse, M. Christian Guenebem est revenu sur le fait qu’il y a encore beaucoup de choses à faire pour la jeunesse centrafricaine. Selon lui, le conseil national de la jeunesse est une plate-forme autour de laquelle les jeunes doivent se regrouper, discuter, s’exprimer, bref il est un organe par lequel les revendications de cette jeunesse doivent être portées. Malheureusement, il est confronté à de nombreux problèmes dont le numéro un est le manque d’un siège. Aussi, le jeune leader a-t-il profité de la tribune qui lui a été offerte pour lancer un appel à l’endroit du gouvernement, mais aussi des institutions et organismes tant nationaux qu’internationaux.

M. Faustin Archange Touadéra a, quant à lui, précisé que le gouvernement ferait de son mieux pour que les différentes recommandations de la jeunesse soient prises en compte. Selon lui, le gouvernement tient à faire la promotion de la jeunesse dans le souci du développement socio-économique. De l’avis de M. Boris Danboye, coordonnateur du ROJECA et chargé national au CNJ, cette année 2011 coïncide avec un certain d’engagements que les dirigeants du monde qui s’étaient réunis au Mexique, en faveur de la jeunesse. Le CNJ va réfléchir pour faire en sorte que la journée du 18 janvier qui était célébrée comme la journée des Martyrs, soit consacrée à la jeunesse étant donné que Jean Bedel Bokassa a été réhabilité. La cérémonie de l’hémicycle était agrémentée par la troupe théâtrale «Les Perroquets», avec une animation musicale de l’orchestre «Sapéké Maison mère» de Losseba Ngoutiwa ainsi que le «Ballet national». Ces différents groupes ont presté devant des jeunes qui avaient représenté la République centrafricaine à l’extérieur du pays à l’issue des différentes conférences et rencontres. Ils sont venus rendre compte de leur mission respective.

 



Commentaire


Retour en haut