Archive

Le Médiateur de la République entend ramener Baba Ladde à la raison

Il est le général chef rebelle tchadien à la tête du mouvement dénommé Front Populaire pour la Révolution

 

Ayant investi une partie du territoire centrafricain depuis plus de deux ans pour síen servir comme base arrière, les rebelles du FPR ont signé il y a plus díun mois dans la Capitale centrafricaine, un Accord de cessez le feu avec le pouvoir de NíDjamena. Selon les termes de cet accord, le chef rebelle Baba Ladde et ses hommes, ont au plus, un mois pour quitter le territoire centrafricain. Les un mois impartis, étant largement dépassés, le chef rebelle du FPR, au lieu de síexécuter ne se gêne nullement se contentant díannexer encore díautres villes centrafricaines à líexemple de la commune de Pladama Ouaka, situé à environ 15 Km du centre ville de Bambari et abritant un important site des refugiés soudanais, récemment installés par le HCR.

 


© journaldebangui.com
Le Général tchadien Baba Ladé lors des accords de Bangui
Face à cette nouvelle démonstration de force du général rebelle tchadien en territoire centrafricain, le Médiateur de la République entend ramener Baba Ladde à la raison. Dans cette optique, une mission composée du Médiateur centrafricain, des responsables du BINUCA et de líUnion Africaine, de la représentation du Tchad et forces armées centrafricaines devrait se rendre à Kaga Bandoro pour discuter avec Baba Ladde et lui demander de respecter dans sa globalité, les termes de líaccord quíil avait signé avec le gouvernement de son pays dans la Capitale centrafricaine. Mais, pour des raisons indépendantes de la bonne volonté du Médiateur de la République, ce déplacement nía eu lieu. On accuse une panne sur líavion devant conduire la mission à Kaga Bandoro.

 



Commentaire


Retour en haut