Archive

La CEI lance un appel à la mobilisation en faveur du recensement électoral

Il est destiné à inciter la population à participer aux opérations dí inscription sur la liste électorale

 

Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) de la République centrafricaine, le pasteur Joseph Binguimalé, a lancé un appel à la mobilisation en faveur du recensement électoral, samedi au cours du lancement díune caravane de sensibilisation à Bangui, destinée à inciter la population à participer aux opérations dí inscription sur la liste électorale. Jíexhorte les leaders politiques de se mobiliser pour inviter leurs militantes et leurs militants à aller massivement se faire inscrire sur la liste électorale, condition sine qua non pour une élection crédible, transparente et apaisée, a-t-il déclaré au départ de la caravane au Complexe sportif Barthélemy Boganda.

 


© afriscoop.net
Pour le président de la CEI, cette activité qui va durer 10 jours à Bangui et dans les villes périphériques ( Bimbo et Bégoua) vise à mobiliser un bon nombre díélecteurs qui ne se sont pas encore inscrits pour ce devoir citoyen et civique en faveur du recensement électoral. La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, Mme Salhé Work Zewde, a quant à elle insisté sur líimportance des élections dans les efforts de consolidation de la paix. Le processus électoral est une étape essentielle dans le processus de consolidation de la paix (...) Le recensement est un élément crucial pour des élections transparentes et crédibles, a-t-elle relevé avant de lancer, elle aussi, un appel pressant à la population pour aller se faire recenser en vue des "élections participatives".

Selon Mme Salhé Work Zewde, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, síétait réjoui lors du dernier sommet des Nations Unies, de líadoption par les toutes les parties prenantes au processus électoral, du chronogramme des élections de janvier 2011 et a souhaité que ce chronogramme serait respecté. Les opérations de recensement électoral ont démarré le 22 septembre dernier avec des cas de retard dans certaines zones, dont Bangui la capitale où le recensement nía pu être effectif que le 27. La fin est prévue au 21 octobre.

 



Commentaire


Retour en haut