Archive

Centrafrique: Forum national des préfets à Bangui

Le président François Bozizé rappelle les préfets des 16 circonscriptions à l'ordre

 

Les préfets doivent être des agents de développement capables de promouvoir le développement socio-économique dans leur circonscription respective, a déclaré le président centrafricain François Bozizé, en s'adressant aux préfets des 16 préfectures, réunis à Bangui pour leur forum national. Le président leur demande de faire preuve de beaucoup de volonté, d'imagination et d'initiatives en vue d'aider leurs administrés à s'engager dans des activités susceptibles d'améliorer leurs conditions de vie, telle que l'agriculture. Un pays comme la République Centrafricaine doit vivre de son agriculture, c'est-à-dire qu'il doit savoir ce qu'il consomme et consommer ce qu'il produit au lieu de continuer à importer ce dont il a besoin pour vivre, a-t-il indiqué.

 


© www.diplomatie.gouv.fr
Bozizé a également échangé avec les prefets sur la question sécuritaire et leur a demandé de s'impliquer réellement dans la mise en oeuvre du programme de Désarmement, démobilisation et réinsertion des ex-combattants (DDR), pour les zones concernées, et aussi de créer des comités de sécurité regroupant la gendarmerie, les détachements des forces armées centrafricaines locales, en mettant à contribution les chefs de quartiers. Il a enfin demandé aux préfets d'observer "la neutralité politique", et de se préparer à l'organisation, dans les prochains jours, des élections législatives partielles dans les 13 circonscriptions ou ces consultations et leur a demander de restaurer l'autorité de l'Etat.

 



Commentaire


Retour en haut