Archive

Centrafrique: Formation des activistes des droits de l’homme

La formation porte sur les techniques d’enquête et de suivi et s’est tenue du 11 au 13 juillet 2011 au Centre Cucherusset à Bangui

 

Elle est organisée par l’Organisation humanitaire Mercy Corps en partenariat avec l’Organisation Centrafricaine des Droits de l’Homme (OCDH) sur financement de l’Union Européenne. Pour cette formation aux techniques d’enquête et de suivi, plusieurs thématiques ont été débattues par les représentants des organisations de droits de l’homme en Centrafrique. Entre autres, l’historique des Droits de l’homme, les notions de suivi et de violation des droits de l’homme, le droit des personnes nécessitant une protection particulière, les techniques d’enquête, l’enquête pour violation des droits de l’homme, la notion de défenseur de droits de l’homme…

 


© info.catho.be
Selon le Secrétaire général de l’OCDH, Monsieur Evrard Armel Bondade, la formation sur les techniques d’enquête et de suivi permettra aux membres des ONG de défense et de promotion des droits de l’homme d’avoir les outils nécessaires pour mieux documenter les cas de violation des droits de l’homme dans les démarches judiciaires qu’ils sont appelés à mener. En ce qui concerne le respect des droits de l’homme en République Centrafricaine, Armel Evrard Bondade mentionne que petit-à-petit, les Centrafricains commencent à prendre conscience de l’existence de leurs droits pour mieux les défendre. Mais ajoute-t-il que beaucoup restent à faire dans la sensibilisation des uns et des autres sur les cas de violations des droits de l’homme et les possibilités à eux offerts par les lois de la République aux fins de leurs défense et promotions.

Pour cette formation sur les techniques d’enquête et de suivi, elle a connu la participation des représentant de l’OCDH, LCDH (Ligue Centrafricaine des Droits de l’Homme), MDDH (Mouvement pour la Défense des Droits de l’Homme), OCED (Organisation Centrafricaine des Elections et la Démocratie), CEJP (Commission Episcopale Justice et Paix).

 



Commentaire


Retour en haut