Archive

RCA : des chefs rebelles nommés ministres et conseillers spéciaux

Depuis le début de la semaine en cours, des décrets présidentiels ne cessent de tomber nommant les représentants des groupes armés à des postes de responsabilité à la présidence

 

Líaccord de paix en Centrafrique issu des pourparlers de Khartoum et díAddis-Abeba, ouvre la voie à des nominations en cascade des leaders des groupes rebelles. Depuis le début de la semaine en cours, des décrets présidentiels ne cessent de tomber nommant les représentants des groupes armés à des postes de responsabilité à la présidence, la présidence et au gouvernement.

En échange de la paix et de la stabilité en Centrafrique, les groupes armés ont obtenu aujourdíhui ce quíils ont revendiqué au régime de Faustin Archange Touadera. Visiblement, le partage du pouvoir est acquis du côté des 14 groupes armés à la suite de la signature de líaccord de paix.

Des nominations au cabinet présidentiel

A la présidence de la République, ils sont nombreux leaders groupes armés à être nommés. Aboulkassim Algoni coordonnateur politique du MPC est nommé ministre conseiller spécial. André Le Gaillard Ringui du FDPC est nommé ministre conseiller en matière de líéducation nationale.
Adamou Idriss est nommé ministre conseiller en matière díElevage. Joachim Kokaté du mouvement Anti-Balaka, est nommé conseiller spécial.
Des nominations à la primature

Tout comme à la présidence, le Président Touadera nomme des leaders rebelles à la primature. La nomination en cascade de ces principaux chefs rebelles suscite de vives polémiques.

 


© Droits réservés
Bi Sidi Souleyman Alias Sidiki Abass du 3R, Alkhatim Mahamat du MPC et Ali Darassa de líUPC sont respectivement nommés conseillers militaires chargés des unités spéciales mixtes de sécurité pour la zone Nord-ouest, pour la zone Centre-Nord pour la zone Nord-est.

Des leaders rebelles nommés préfets et sous-préfets

Par ailleurs, les représentants des groupes armés sont aussi nommés au ministère de líadministration du territoire en qualité des Préfets et Sous-préfets.

Ainsi, Marcel Bagaza du FDPC est nommé Préfet de la Nana-mambéré. Awat Mahamat, Mazou Biri Ousmanou, Bindow Ibrahim, Régis Ngbenzi, et Achille Modjekossa Godet sont nommés respectivement Sous-préfet de kaga-bandoro, Sous-préfet de Abba, Sous-préfet de Koui, Sous-préfet de Mongoumba, Sous-préfet de Ouadda.


Commentaire


Retour en haut