Archive

Sécurité transfrontalière : la RCA et le Cameroun renforcent leur coopération militaire.

Le gouvernement centrafricain envisage de résoudre les problèmes de sécurité dans ses frontières.

 

Dans la vision politique de la sécurisation des frontières, les gouvernements centrafricain et camerounais entendent renforcer leur coopération militaire. Cíest ce qui a fait líobjet díune mission de défense et de sécurité transfrontalière la semaine dernière au Cameroun. Ladite mission était conduite par la ministre de la défense nationale et de la structuration de líarmée, Marie-Noëlle Koyara, en compagnie de son collègue de la justice, Flavien Mbatta.

 


© Droits réservés
Le gouvernement centrafricain cherche à résoudre le problème de la sécurité aux frontières avec les pays limitrophes. La mission gouvernementale conduite par la ministre Koyara a permis díéchanger avec les autorités camerounaises sur cette problématique. A travers ce renforcement de coopération, le gouvernement centrafricain veut déployer les Forces armées centrafricaines pour la sécurisation des biens et des personnes à la frontière avec le Cameroun.

Une réunion de sécurité transfrontalière síest tenue à huis-clos entre les autorités centrafricaines et camerounaises le 13 septembre 2018 dans la salle des Actes de la mairie de Garoua-Boulai dans le département du Lom-et-Djerem, région de líEst. Le Cameroun était représenté à cette réunion par Grégoire Nvongo, gouverneur de líEst, représentant du ministre délégué à la présidence de la République du Cameroun chargé de la défense.

Durant les échanges, les acteurs ont souligné la nécessité de donner une impulsion nouvelle à la coopération entre les deux Etats en matière de la sécurité transfrontalière. Ils ont par ailleurs souligné líengagement de leurs gouvernements respectifs à préserver les relations fraternelles qui existent. Aux termes des échanges, les modalités de collaboration entre les forces de sécurité et de défense entre les deux pays ont été clairement définies pour la sécurité transfrontalière.

 



Commentaire


Retour en haut