Archive

Afrique centrale : l’ARTAC table sur l’harmonisation des tarifs de communication

C’est ce qu’a confirmé Bertrand Bodeze Debossal, directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) à Bangui, ce 14 aout lors d’un point de presse.

 

La réduction des couts de la communication et la solution au problème d’interférence entre les pays membres de l’Afrique Centrale sont des sujets qui ont été au centre de la première session extraordinaire de l’Assemblée des Régulateurs des Télécommunications de l’Afrique Centrale (ARTAC) qui s’était tenue du 06 au 07 aout à Malabo en Guinée Equatoriale.

 


© Economie Afrique
Les différents pays de l’Afrique Centrale gèrent la question de la télécommunication selon l’organisation de chaque pays, si bien que les couts d’appel téléphonique à l’extérieur est un calvaire pour ces peuples. C’est dans ce contexte que l’ARTAC se penche sur l’harmonisation de ces coûts.

« L’état de lieu nous conduit à prendre certaines décisions entre autres la question de Free Rooming c’est une technique qui permet à la population de ne pas payer les taxes sur la communication à l’extérieur. Ensuite, on a pris des décisions sur la gestion de la coordination de la fréquence à la frontière. C’est dans l’objectif de résoudre le problème d’interférence. Et pour résoudre ce problème, les pays membres de l’ARTAC vont signer des accords d’interconnexion », a expliqué Bertrand Bodeze Debossal.

Le Directeur Général de l’ART estime que l’aboutissement de ce projet permettra d’augmenter les sources de financement. « Si on arrive à résoudre ce problème, pour que la communication entre ces différents Etats soit effective avec les tarifs nationales, cela va augmenter le volume de trafic, et c’est une source de financement car les opérateurs économiques vont payer des taxes », a-t-il ajouté.

L’ARTAC est une organisation composée de huit pays membres qui sont : le Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, le Tchad, le Burundi, le RD Congo, la Guinée Equatoriale et la RCA.

 



Commentaire


Retour en haut