Archive

RCA : la préfecture de Nana-Gribizi sera délocalisée

La population de Kaga-Bandoro voit en cette délocalisation une défaite de la Minusca.

 

Líannonce de la construction du nouveau bâtiment administratif au préfet de la Nana-Gribizi níest pas encore faite officiellement, par la mission onusienne en Centrafrique. Cependant, des sources proches de la préfecture laissent entendre la formalisation du projet de construction de ce bâtiment.

 


© afrique.lalibre.be
Une source proche de la sous-préfecture qui a requis líanonymat a confirmé líinformation au RJDH en ces termes, « la Minusca a déjà informé les autorités sur la construction du nouveau bâtiment administratif juste derrière la base de la Minusca. Mais pour le moment, les travaux níont pas encore commencé ».
Un habitant de la localité contacté par RJDH parle déjà du mécontentement de la population qui se voit déjà abandonner à leur triste sort, « si la Minusca construit réellement un nouveau bâtiment administratif au préfet proche de sa base, cíest juste une manière de protéger le préfet et nous les civils quel sera notre sort ? », Síest-il plaint

La résidence du préfet de la Nana-Gribizi se trouve dans une zone proche des combattants opérant dans la zone. Cette délocalisation est prise par la population comme une défaite de la Minusca díassurer la sécurité du préfet dans ce quartier. En 2017 les éléments de la Séléka se sont opposés à líinstallation du préfet de la Nana-Gribizi. Ce dernier a passé des mois dans le camp de la Minusca à Kaga-Bandoro avant de regagner Bangui. La Minusca níest pas disponible pour sa version des faits au moment où nous mettons sous presse cette information.

La ville de Kaga-Bandoro proche de la frontière avec le Tchad est contrôlée depuis 2013 par des hommes armés de la Séléka depuis 2013.

 



Commentaire


Retour en haut