Archive

RCA : adoption du plan de stratégie de communication pour le DDRR

Des journalistes, opérateurs de téléphonie mobile et artistes se sont mobilisés pour le plan de stratégie de communication à adopter avant le lancement par le président Touadera.

 

Cette rencontre avec les responsables du Programme National du Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement et le responsable des activités de Réduction de Violence Communautaires(CVR) intervient six(6) mois après la clôture du projet pilote DDRR.

 


© RJDH
Líobjectif de cette rencontre, selon Bienvenu Noél Selesson, Coordonateur du DDRR, est de mettre la population sur un même niveau díinformation, « Nous voulons mettre à contribution les hommes des médias, les opérateurs économiques et les artistes afin quíils puissent informer et sensibiliser la population sur le processus du DDRR global qui sera bientôt lancé par le chef de líEtat », a-t-il indiqué.
Hervé Hesse, responsable du projet CVR Réduction de Violences Communautaires, a rappelé aux participants les processus pour une réintégration communautaire et díajouter « líavantage des activités du CVR ne se limite pas seulement aux ex-combattants non éligibles, mais cela sera díabord pour la communauté. Car cíest la communauté qui décide de tout », a-t-il précisé.

Deux jours durant, les participants ont profité de cet atelier pour proposer la stratégie de communication afin de mener une bonne campagne de sensibilisation auprès de la population tant à Bangui quíà líintérieur du pays et cela pendant le mois précédant le lancement officiel du DDRR global par le président de la République Faustin Archange Touadera. Une date encore à la discrétion du président.

Le processus du DDRR global qui va bientôt commencer est le souhait de toute la population centrafricaine souhait exprimé lors des consultations populaires à la base ayant abouti au Forum national de Bangui.

 



Commentaire


Retour en haut