Archive

RCA: Le PAM et la société HUSACA signent un accord díachat de produits alimentaires

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et la société nationale HUSACA ont signé vendredi dernier à Bangui un accord díachat de produits alimentaires.

 

Líaccord signé avec HUSACA pour la fourniture de quatre cent tonnes (400) de maïs fortifié permettra de réduire les risques liés à la malnutrition, notamment chez les enfants, les femmes et les personnes les plus vulnérables. Il síinscrit dans le cadre du programme díachats locaux du PAM dont líun des objectifs est de stimuler líéconomie locale.

Selon le représentant du PAM en Centrafrique Félix Gomez, cette initiative vient síajouter aux actions déjà en cours et qui visent à acheter auprès des petits exploitants agricoles des quantités de plus en plus importantes de riz, de haricots, de sorgho en vue de soutenir líéconomie locale et contribuer de manière effective à la réduction de la faim et de la malnutrition en milieu rural.

 


© RJDH
Les termes du contrat indiquent que cette quantité de farine de maïs fortifié sera livrée au PAM dans un délai de 45 jours après la date de signature du contrat. «Cette farine enrichie sera distribuée comme apport nutritionnel dans les programmes de traitement et de prévention de la malnutrition pour les enfants, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes malnutries vivant avec le VIH », précise le PAM.

A travers ce programme díachats de produits locaux, on note que le PAM a déjà acheté au cours du premier semestre de líannée 2018 environ 880 tonnes de vivres pour un montant de 293 millions de francs CFA auprès des petits producteurs et commerçants centrafricains.

Le Ministre de líéconomie et du plan, Felix Moloua, a souligné que ce «programme encourage les petits producteurs et les organisations paysannes à accroitre leurs productions et par ricochet leur pouvoir díachat ».

A travers líinitiative Achats au service du progrès (ou P4P) mis en place depuis 2015 le PAM prévoit en 2018 díacheter 3 000 tonnes de vivres auprès des petits producteurs, un projet soutenu par le Fonds Bêkou qui a, par ailleurs, été lancé la semaine dernière avec pour objectif de renforcer líaccès aux marchés de ces petits producteurs. Une quantité de 375 tonnes sera également achetée auprès des commerçants locaux.

 



Commentaire


Retour en haut