Archive

Virus Ebola : la RCA en alerte maximale

La République centrafricaine est en alerte depuis que la maladie à virus Ebola est découverte début mai en RD Congo avec lequel elle partage plus de 1500 kms de frontière.

 

Même si aucun cas suspect díEbola níest à ce jour révélé en Centrafrique, le pays est tout de même déclaré par líOMS "pays à risque", tout comme son voisin le Congo-Brazzaville. Ainsi, à Bangui, la menace est prise très au sérieux. Les autorités gouvernementales et la communauté humanitaire sont en état díalerte, et des équipes sont déployées à la frontière centrafricano-congolaise pour traquer le virus.

 


© Mehach Magazine
La RCA en alerte maximale contre le Ebola
"Cíest notre travail technique au niveau du Gouvernement pour faire une surveillance active pour mettre en place des dispositifs, des mesures pour rechercher activement des cas potentiels de suspects et de faire en sorte que dès líapparition díun cas, on puisse le repérer tout de suite, líisoler afin díéviter la propagation de la maladie. Et pour que tout cela se fasse, il yía líengagement politique, parce que cíest díabord ça", explique le Dr Pierre Somse, le ministre centrafricain de la Santé.

Au-delà de líutilisation de désinfectant

Il y a aussi la prise de température dans les sites de surveillance. Des professionnels de médias et des artistes ont également été formés pour sensibiliser à la riposte contre cette menace. "Dans le contexte centrafricain, ce qui est très important, ce sont díabord les mesures díhygiène.

Quand vous touchez des animaux morts, il faut bien se laver les mains, signaler les cas de décès díanimaux, se rendre à líhôpital et se signaler si cíest vraiment un cas suspect pour líisolement, et signaler toute personne qui serait en contacte avec la personne suspecte et, attention si la personne est décédée. Ça síest très important même síil yía la vaccination", a déclaré pour sa part le Dr Modeste HOZA, Directeur de la Santé communautaire, résume ici líessentiel du message véhiculé.

Cette maladie très dangereuse est signalée dans la localité de Bikourou, province de líÉquateur qui partage une frontière de 350 kilomètres avec la RCA.

Le département de la santé recherche pour le moment un montant díenviron 291 millions de francs CFA pour préparer le plan de contingence en matière de la communication et de sensibilisation sur Ebola.

 



Commentaire


Retour en haut