Archive

2.650 réfugiés centrafricains prêts à rentrer

Selon la CNR, les conditions de vie difficiles de vie des réfugiés et líamélioration de la situation sécuritaire à Bangui sont à la base de leur désir de rentrer au pays

 

2.650 réfugiés centrafricains vivant dans les pays voisins sont favorables à un rapatriement volontaire, a annoncé la Commission nationale des réfugiés (CNR) en présentant, mardi à Bangui, les conclusions díun monitoring effectué dans les pays où vivent les personnes exilées.

Selon la CNR, les conditions de vie difficiles de vie des réfugiés et líamélioration de la situation sécuritaire à Bangui sont à la base de leur désir de rentrer au pays.

Ces Centrafricains, díaprès la CNR, sont au nombre 650 à la frontière du Congo et 2000 à Gamboula, localité proche du Cameroun.

La Commission nationale pour les réfugiés mentionne également la présence de réfugiés centrafricains au Tchad et au Soudan qui ont aussi manifesté la même volonté de rentrer au pays.

Le gouvernement centrafricain, en décembre 2016, avait appelé au retour des déplacés internes et externes. Plusieurs mois après, la confiance commence à gagner les cúurs et ces derniers veulent eux-mêmes rentrer.

 



Commentaire


Retour en haut