Archive

Centrafrique: Le sida en difficulté

Ce programme est financé dans sa totalité par l'unitaid qui est à son deuxième investissement en Centrafrique

 

Le Ministre de la Santé publique, de la Population et de la lutte contre le Sida Jean Michel Mandaba a présidé le 17 juin dans la salle polyvalente du Parc du Cinquantenaire à Bangui la cérémonie de lancement officiel du projet Estheraid. Ce programme, présent dans cinq pays et qui va durer trois ans, a pour objectif principal d'améliorer l'accès aux traitements antirétroviraux à travers un plan d'actions ciblées et adaptées dans le souci díaccroître le nombre díenfants pris en charge. Ce programme est particulièrement destiné aux nouveau-nés et aux enfants, oubliés dans la prise en charge du VIH partout dans le monde a fait savoir M Reguin, Directeur du GIP Esther. Quíil s'agisse du diagnostic précoce de l'infection à VIH par PCR avant l'âge de 6 mois ou du traitement antirétroviral précoce avant l'âge de 12 mois, a-t-il poursuivi.

 


© google-images.fr
Mobilisation dans les rues de Bangui
A en líen croire, ce programme qui vise à augmenter l'accès des enfants au traitement en Centrafrique comprend trois volets: Le renforcement de la gestion de l'approvisionnement et du stockage des médicaments, des bons médicaments au bon endroit au bon moment, une amélioration de la qualité du diagnostic de la prescription de bons médicaments aux patients, une amélioration de la programmation des besoins en médicaments afin de prévenir les ruptures des stocks. Pour le Ministre de la santé Jean Michel Mandaba, le lancement de ce projet est une bouffée d'oxygène pour le gouvernement dans la lutte contre le VIH/Sida, fléau déclaré urgence sanitaire nationale. Malgré le manque de ressources, le gouvernement centrafricain, avec l'appui de ses partenaires, s'est engagé avec détermination à combattre cette pandémie, a-t-il indiqué. Selon le membre du gouvernement, le Gip Esther, à travers le lancement de son projet, propose une réflexion commune sur les différents champs d'intervention de la lutte contre le VIH Sida afin de bien identifier le problème auquel la Centrafrique est confrontée et les réponses attendues. De sources dignes de foi, ce programme est financé dans sa totalité par l'unitaid qui est à son deuxième investissement en Centrafrique.

 



Commentaire


Retour en haut