Archive

la FAO engage 2 millions de dollars sur deux ans pour financer une école agropastorale

Cíest la clause díune lettre díentente signée ce matin à Bangui entre elle et le père Aurelio du Mont Carmel

 

2 millions de dollars, cíest le montant díargent alloué par la FAO pour une durée de deux ans afin de financer la création díun centre pilote de formation et díinsertion des jeunes pour une relance agricole. Cíest la clause díune lettre díentente signée ce matin à Bangui entre elle et le père Aurelio du Mont Carmel.

Selon cette lettre, la formation sera assurée par les prêtres qui disposent díune capacité de production et de terre arable. Doté des atouts en matière agricole, líappui de la FAO à la congrégation des Carmes ne sera pas superflu. Cet appui de la FAO à une structure privée intervient dans un contexte où le gouvernement peine à atteindre les objectifs de Maputo qui exige que 10% du budget national soient consacrés à líagriculture.

Ce projet porté par la FAO et líAlliance des prix Nobel pour la paix est perçu comme un gage à la sécurité alimentaire avec líobjectif de créer les conditions propices à une volonté politique en vue díéradiquer la faim et poser les jalons díune paix durable, peut-on lire dans le document.

 


© Droits reservés

Jean-Alexandre Scaglia, Représentant de la FAO, voit en ce projet un pas vers le raccrochement des jeunes à líemploi agricole dans ce pays post-conflit. «Je pense quíil faut raccrocher les jeunes à líemploi agricole qui est un très gros potentiel dans ce pays », précise-t-il.

Pour le Père Aurelio Gazzera de la Fondation Mont Carmel, líagriculture est pour la Centrafrique un axe incontournable pour son développement. «Cíest un pays qui a un potentiel énorme en agriculture et síil y avait un engagement politique réel de líEtat pour appuyer ce secteur, le pays serait un paradis en terme díagriculture ». a-t-il scandé.

1 500 jeunes seront les bénéficiaires directs de ce projet pilote. La signature de cette lettre a eu líapprobation du gouvernement italien et celle de líAlliance des prix Nobel pour la paix et la sécurité alimentaire.


Commentaire


Retour en haut