Archive

Signature díune feuille de route 2017-2021 du secteur de líélevage

Youssoufa Yérima Mandjo a considéré que la feuille de route de líélevage 2017-202 permettra au gouvernement de disposer díun document de plaidoyer auprès des partenaires.

 

Le Ministre de líElevage et de la Santé animale, Youssoufa Yérima Mandjo, a paraphé, mardi 13 février 2018, à Bangui avec le Représentant de líOrganisation des Nations-Unies pour líAlimentation et líAgriculture (FAO), Jean-Alexandre Scaglia, la feuille de route de líélevage en République Centrafricaine pour la période 2017-2021.

Youssoufa Yérima Mandjo a considéré que la feuille de route de líélevage 2017-202 permettra au gouvernement de disposer díun document de plaidoyer auprès des partenaires.

« Le gouvernement peut désormais rechercher des ressources auprès des partenaires pour la relance du secteur de líélevage, puisque la feuille de route comporte des programmes et objectifs concrets », a-t-il déclaré.

Par le passé, a-t-il renchéri, le secteur de líélevage occupait 17% du Produit intérieur brut (PIB).

 


© Droits reservés
Il a précisé que la feuille de route du secteur de líélevage síinscrit bien dans le cadre du Plan de relèvement pour la consolidation de la paix en Centrafrique (RCPCA), soulignant que ledit document sera présenté au président de la République Faustin-Archange Touadéra et au Premier ministre Simplice-Mathieu Sarandji.

Pour le Représentant de la FAO, M. Scaglia, il est intéressant de remettre sur pied le secteur de líélevage puisquíil est capable de générer de líemploi et améliorer les conditions de vie des populations.

Cette feuille de route a longtemps été réclamée par les partenaires pour assurer des appuis financiers clairs, a-t-il conclu.


Commentaire


Retour en haut