Archive

RCA : une centaine de femmes soignées contre les fistules obstétricales

A líhôpital de líAmitié, cinquante femmes venues de trois préfectures de la RCA (Mbomou, Haut Mbomou et la Basse Kotto) y sont en traitement.

 

Une centaine de femmes, atteintes de fistules obstétricales en Centrafrique, subissent actuellement des opérations chirurgicales à líhôpital de líAmitié à Bangui et à celui de Boda au sud-ouest du pays.

Ces soins entrent dans le cadre díune campagne sanitaire organisée pour un mois par le gouvernement, en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population(UNFPA).

A líhôpital de líAmitié, cinquante femmes venues de trois préfectures de la RCA (Mbomou, Haut Mbomou et la Basse Kotto) y sont en traitement.

La fistule obstétricale surgit après un accouchement laborieux et difficile prolongé. Elle se manifeste par la perte permanente des urines et des matières fécales à travers la voie génitale féminine.

Lésion liée à líaccouchement, elle laisse les femmes incontinentes, honteuses díelles même et stigmatisées.

La fistule survient quand une femme ou une fille souffre díun arrêt du travail prolongé sans avoir accès en temps utile à une césarienne díurgence.

Selon les résultats díune enquête en RCA, les facteurs qui favorisent les fistules obstétricales chez les femmes sont le plus souvent des cas de mariage et de grossesse précoces.

Díaprès les résultats de cette enquête, 19% des filles de 13 à 17 ans vivent en union précoce et seulement 53,4% bénéficient díun accouchement assisté.

La fistule obstétricale met en péril la vie des centaines ou de milliers de femmes pendant líaccouchement en RCA. Ainsi, chaque année, le gouvernement et líUNFPA mènent une campagne de lutte contre cette maladie en RCA.

 



Commentaire


Retour en haut