Archive

Fin de la deuxième édition de "Baillao"

La deuxième édition de "Baillao", la rencontre des communicateurs avec les opérateurs économiques, organisée par l'agence de communication "Nilla", s'est déroulée, samedi 30 décembre 2017 à Bangui

 

La deuxième édition de "Baillao", la rencontre des communicateurs avec les opérateurs économiques, organisée par l'agence de communication "Nilla", s'est déroulée, samedi 30 décembre 2017 à Bangui, en présence du président de l’Assemblée Nationale, Abdou-Karim Méckassoua.


Abdou Karim Meckassoua, président de l'Assemblée nationale et invité d'honneur de la 2ème édition de "Baillao".

Le but de cette initiative est de réunir à chaque fin d’année, les responsables des institutions, des entreprises et les professionnels des média autour d’un dîner afin de faire le point sur l’année écoulée et profiter de l’occasion pour garnir son carnet d’adresse.

Le promoteur de l'agence "Nilla", Brice Ekomo Soignet, a expliqué que cette année, la thématique choisie était axée sur la pénétration institutionnelle à l’intérieur du pays afin de renforcer les liens entre la population et les élus.

L’invité parole, le Président Abdou-Karim Méckassoua a félicité les organisateurs de cette initiative "Baillao" et a remercié le gouvernement américain pour avoir initié le programme « Yali », qui permet à des jeunes entrepreneurs africains de suivre une formation en matière de leadership aux Etats-unis.

Selon lui, grâce à ce programme, les jeunes africains ont pris conscience de leur avenir et pris la responsabilité de créer eux-mêmes leurs entreprises au lieu d’attendre tout de l’État.

Il a aussi salué l’initiative de la société Télécel de s’implanter dans les petites villes de l’arrière-pays et ce grâce au fonds universel, permettant à chaque citoyen du monde d’être un usager de téléphone portable.

La Conseillère des Affaires Publiques et Culturelles des États-Unis, Michèle Zjhra a quant à elle, souligné qu’elle était très ravie de voir les jeunes centrafricains contribuer au rétablissement de la paix, à la promotion du genre et de l’entreprenariat grâce au fonds du gouvernement américain.

Le Directeur-Pays de l'ONG américaine des médias, Internews, Pascal Chirhawirwa, qui a présenté le contexte de cette soirée, a exposé le projet « Connect », initié depuis 2016 afin de connecter les citoyens et leurs élus.

Il a reconnu qu’Internews soutient l’initiative "Baillao" car elle permet de comprendre le rôle transversal que jouent les média dans la promotion de la paix, de la relance de l’économie, voire du débat citoyen.

il convient de rappeler que pour cette deuxième édition de "Baillao", l'agence "NILLA" a bénéficié de l’appui financier de l’Ambassade des États-Unis, d’Internews, de l’Assemblée Nationale, de la société Télécel et de SUNU Assurance pour organiser cette soirée.

 



Commentaire


Retour en haut