Archive

Centrafrique : Gaétan, le général Anti-Balaka de la Ouaka, tué à Ndashima

Gaétan Bouadé, leader influent des Anti-Balaka de la Ouaka a été assassiné le 10 Décembre dernier à Ndashima, une zone minière de la région.

 

Líinformation est confirmée au RJDH par des hommes armés et des sources indépendantes jointes dans la localité.

Líassassinat du « général » des Anti-Balaka Gaétan Bouadé, intervient après une semaine díintenses combats entre les groupes armés au centre du pays. Selon les informations du RJDH, líUPC de Ali Daras et le FPRC de Abdoulaye Hissene ont fait une coalition pour combattre le RDR de Gaétan.

Le chef influent des Antibalaka du centre de la RCA après son refus de se réfugier à Bria sur demande du FPRC, aile Azor Khalit, « nous lui avons proposé de rentrer avec nous à Bria mais lui ne voulait pas parce quíil a des hommes à Ndashima où il síest rendu avant díetre tué », a confié au RJDH Azor Khalit, leader de la branche du FPRC opposée à Abdoulaye Hissene.

 


© Droits reservés
La Minusca avait demandé à ce général en février dernier de quitter la ville de Bambari de même que Ali Darass leader de líUPC qui régnait à Bambari. Les deux ont quitté la localité avant líépuisement de líultimatum.

Gaétan Bouadé avait signé un accord de cessation des hostilités en Octobre dernier avec le FPRC de Abdoulaye Hissène et líUPC de Ali Darass. Il avait aussi fait une tournée de sensibilisation à líendroit des hommes armés du centre afin de faciliter un retour définitif de la paix et de la cohésion sociale dans la région. Son assassinat risque díapporter de nouvelles donnes au centre. La disparition de ce général pourrait déboucher sur la dispersion de ses hommes avec les risques de nouvelles violences non contrôlées dans la région.


Commentaire


Retour en haut