Archive

Centrafrique : La coalition FPRC et UPC assiège le village Ngoubi, une localité de la Haute-Kotto

Les éléments de la coalition FPRC de Noureddine Adam et de líUPC díAli Daras ont lancé líassaut sur plusieurs localités proches de Bria au centre-est du pays depuis le 20 novembre.

 

Des morts et des blessés, líincendie des habitations ont été enregistrés. Informations confirmées au RJDH par des sources sécuritaires et indépendantes.

A líorigine de ces affrontements, une dispute autour du diamant détenu par un proche díAbdoulaye Hissene dont les éléments díAzor Kalit ont neutralisé. Furieux, les éléments du FPRC ont lancé une campagne militaire en représailles faisant plusieurs morts, des blessés et des maisons incendiées.

Ces violences sont enregistrées peu de temps après une vaste campagne de sensibilisation des groupes armés par le chef díétat-major du FPRC Abdoulaye Hissene au centre et au sud du pays. Alors que le FPRC annonce le retrait de ses représentants du gouvernement et du comité consultatif du DDRR, chose qui níest pas encore faite, le FPRC síest opposé au retour de líautorité de líEtat dans la région en y empêchant la réhabilitation des bâtiments administratifs et líinstallation du préfet entrant de la préfecture de Haute-Kotto.

 


© Droits reservés
Des sources hospitalières confirment la prise en charge des personnes affectées « oui, nous pouvons vous dire que les personnes touchées par balle dans les affrontements de Ngoubi à 18 km ont été admis au sein de notre structure du site Pk3. Nous sommes en train de faire le nécessaire lorsque nous nous sentirons dépasser nous allons faire le transfert dans les centres de référencement à Bangui. Mais il nous a été rapporté des cas de tuerie lors de ces attaques » a expliqué une source humanitaire.

Ces violences sont enregistrées alors que le panel des experts de líUnion Africaine ouvre à Bangui ses discussions sur la résolution de conflit dans le pays conformément à la feuille de route de juin dernier adoptée à Libreville au Gabon.


Commentaire


Retour en haut