Archive

Les pierres précieuses ne rapportent presque rien à la Centrafrique

 

Le ministre centrafricain des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli-Fatran, a déclaré dimanche que les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent presque rien à l'Etat, et encore moins aux artisans miniers.

M. Mboli-Fatran, qui revenait d'une conférence internationale sur le diamant africain organisée à l'intention de dix pays producteurs et exportateurs par le Conseil mondial du diamant à Bruxelles, a indiqué que la gestion des ressources naturelles et la répartition des bénéfices issus du commerce du diamant africain, entre l'Etat et les producteurs, étaient parmi les questions abordées à cette occasion.

 



Commentaire


Retour en haut