Archive

Conférence des Grands Lacs : La stabilité en Centrafrique est une préoccupation

Brazzaville, la capitale congolaise a abrité le 19 octobre la 7e Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL)

 

Brazzaville, la capitale congolaise a abrité le 19 octobre la 7e Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL). Les Chefs díEtat et de Gouvernement de cette organisation Sous-régionale se sont aussi penchés sur la crise centrafricaine.
Réunis à Brazzaville, les décideurs politiques des pays membres de cette région díAfrique ont examiné ses défis sécuritaires et de développement. Au nombre des dossiers examinés lors de cette rencontre figure celui de la RCA.

Nombreux étaient les intervenants de marque à interpeller sur líinstabilité sécuritaire en Centrafrique qui ne cesse de se dégrader. Sur la crise centrafricaine et en RDC, le représentant du secrétaire général de líONU dans la région des Grands-Lacs, Said Djinnit, a estimé quíune action « vigoureuse » est « nécessaire » pour « neutraliser les forces négatives ».

A son tour, le président angolais Joao Manuel Gonçalves Lourenço et président sortant de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a indiqué jeudi quí « il était temps díoublier les divergences inter-religieuses encore existantes en République centrafricaine pour que le pays retrouve enfin le chemin du développement et du progrès social ».

 


© Droits réservés
Devant ses recrudescence de la violence en RCA et en RDC qui a des répercussions dans la Sous Ė région, son successeur, Denis Sassou NíGuesso a précisé que « Öseules des actions concertées et transfrontalières peuvent promouvoir, de manière durable, la paix, dans ce pays frère » tout en indiquant que « le processus de retour à la paix suit son cours normal en RCA » même si « des menaces subsistent encore et requièrent une attention soutenue des acteurs».

Le Président centrafricain, F.A Touadera et ses homologues étaient à Brazza, notamment : les présidents du Congo, Denis Sassou Nguesso, de la RDC, Joseph Kabila, de líAngola, Joao Manuel Gonçalves Lourenço, du Rwanda, Paul Kagamé, et de la Zambie, Edgar Lungu.

La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) a été créée en 2000 à la suite des nombreux conflits politiques qui ont marqué la Région des Grands Lacs. Elle réunit douze pays : la RDC, líAngola, le Burundi, la Centrafrique, le Congo, le Kenya, líOuganda, le Rwanda, le Soudan, le Sud-Soudan, la Tanzanie et la Zambie.


Commentaire


Retour en haut