Archive

Le 6ème arrondissement remporte la finale du tournoi inter-arrondissements de basket-ball

Le Chargé de mission Anthime Goumba a déclaré que le sport en général unit le peuple et le basket-ball en particulier occupe une place spéciale dans le cúur des Centrafricains.

 

Le Chargé de mission au ministère de la Promotion de la Jeunesse et des Sports, Anthime Goumba, a présidé, dimanche 1er octobre 2017 à Bangui, la finale du tournoi inter-arrondissements de Bangui, qui a vu le 6ème disposer du 8ème sur le score de 34 points à 30.

Le but de ce tournoi inter-arrondissements organisé par líONG « Mamboko na Mamboko » est de promouvoir la paix, le vivre ensemble et la réconciliation entre les Centrafricains après la crise qui a secoué la République centrafricaine.

Le Chargé de mission Anthime Goumba a déclaré que le sport en général unit le peuple et le basket-ball en particulier occupe une place spéciale dans le cúur des Centrafricains.

Selon le Chargé díaffaires à líAmbassade des EtatsĖUnis en Centrafrique, David Brounstein, le gouvernement des Etats-unis reste un partenaire actif en Centrafrique dans plusieurs domaines en lui fournissant une assistance multiforme en vue de rétablir la sécurité, la justice, la paix et la cohésion sociale.

 


© Droits reservés
Cíest dans le cadre du programme spécial díautoĖassistance que líAmbassade des EtatsĖUnis a accepté de financer ce tournoi de basket-ball afin de promouvoir la paix et la cohésion sociale, a-t-il ajouté.

Il a indiqué que le programme spécial díauto-assistance pour líannée 2017 a dégagé plus de 18 millions de francs CFA pour soutenir les organisations communautaires úuvrant dans des projets sur la cohésion sociale.

Le coordonnateur de líONG Mamboko na Mamboko et initiateur de ce tournoi inter-arrondissements, Aristide Ganabo, a estimé quant à lui que líheure níest plus à la haine, à la division et que la jeunesse centrafricaine doit prendre sa responsabilité en main pour relever les nombreux défis qui attendent la RCA.

« Le sport joue un rôle majeur et unit les enfants de Centrafrique sans distinction de leur origine sociale ou de leur religion », a-t-il conclu.


Commentaire


Retour en haut