Archive

Le NDI satisfait des résultats de ses activités sur la paix et légalité constitutionnelle dans le pays

Le National Démocratic Institut salue les résultats obtenus à líissue de ces opérations de terrain

 

Des organisations de la société civile centrafricaine en partenariat avec le NDI ont présenté les résultats díactivités menées sur la cohésion sociale, la paix et la légalité constitutionnelle réalisées depuis 2014 en Centrafrique. Le National Démocratic Institut salue les résultats obtenus à líissue de ces opérations de terrain.

Le projet mis en úuvre par le National Democratic Institute(NDI) visait à renforcer la paix, líunité nationale et la légalité constitutionnelle, ceci après la crise que le pays a connue. En fin de projet, líorganisation, úuvrant en Centrafrique depuis 2014, síest félicitée des résultats obtenus.

 


© Droits reservés
Le Directeur résident du NDI Paul Amegakpo se dit satisfait des résultats de ce projet « nous sommes réunis pour évaluer nos contributions aux efforts de renforcement de la gouvernance démocratique et de la cohésion sociale en RCA. Les premiers programmes du NDI lancés depuis 2014 visaient à prévenir et atténuer les conflits grâce à líengagement de nos partenaires. Nous sommes satisfaits du fait que certaines villes visées par les projets ont effectivement tourné la page sombre de líhistoire. Je voudrais parler de Boda, Yaloké, et bien díautres localités » note-il.

Dans le rapport de monitoring díactivités parlementaires et díactions publiques réalisées dans certaines communes de la RCA, Angeline Kel-Kaïgama, Coordonnatrice de la FADEC plaide pour la pérennisation du projet sur líunité nationale et la légalité constitutionnelle.

Le NDI a débuté ses activités en Centrafrique en 2014 en Centrafrique. Le respect des droits humains, líorganisation des élections pacifiques, le renforcement des institutions et des pratiques démocratiques, sont entre autres les domaines díintervention de cette organisation.


Commentaire


Retour en haut