Archive

Touadéra reçu en audience par Emmanuel Macron

Le Président Français Emmanuel Macron a reçu, lundi 25 septembre à Paris, son homologue centrafricain, le Président Faustin-Archange Touadéra

 

Le Président Français Emmanuel Macron a reçu, lundi 25 septembre à Paris, son homologue centrafricain, le Président Faustin-Archange Touadéra avec qui il a échangé sur la situation qui prévaut en République Centrafricaine.

"Nous avons échangé sur la situation du pays qui reste très fragile et notamment sur le fait que les groupes armés continuent de sévir sur la majeure partie de la République Centrafricaine", a expliqué le président de la République, au sortir de l'audience avec le Chef de l'Etat français .

Il a souligné quíil est venu congratuler le Président français pour sa brillante élection et aussi remercier à travers lui la France pour ses appuis multiformes en faveur de la RCA.

Il a précisé quíil repart dans son pays avec la conviction que la cause de la République Centrafricaine est entendue par le Chef de líEtat français, Emmanuel Macron, et que les liens de coopération entre leurs deux pays vont se raffermir davantage.

 


© Droits reservés
Le Président Emmanuel Macron a pour sa part encouragé le président Touadéra à poursuivre les efforts de réconciliation nationale entrepris par son gouvernement et sous líégide de la communauté internationale.

La France restera toujours engagé aux côtés des Centrafricains, notamment à New York dans la perspective du renouvellement du mandat de la MINUSCA et elle continuera díappuyer la RCA dans les négociations qui visent le renforcement et la consolidation de la paix dans le pays, a-t-il souligné.

« Nous travaillerons sur le désarmement des groupes armés, la réconciliation, la justice, le redéploiement des agents de líEtat sur líensemble du territoire.

Il convient de rappeler que la rencontre du Président Touadéra et du Chef de l'Etat français a eu lieu 3 jours après son intervention à la tribune de la 72ème session de l'Assemblée générale de l'ONU, où il a sollicité de la communauté internationale un renforcement des effectifs de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en RCA (MINUSCA) et l'assouplissement de l'embargo qui frappe le pays pour permettre à l'armée nationale d'appuyer les casques bleus dans la lutte contre les violences dues aux groupes armés.


Commentaire


Retour en haut