Archive

Que deviennent nos heureux élus de la nation de l'Undp du président Michel Amine

Par Nestor ADOUM ISSA

 

Sacrée offre que ce trophée tant convoité des hommes qui font l'événement ! Seulement voilà depuis lors, nos dignitaires ne font écho dans le bon sens du terme, du satisfecit aux attentes morales de la troupe, les militants de base bien entendu qui les ont portés là. Certains élus passent outre la déontologie pour chercher fortunes. Leur présence au parlement est assez considérable pourtant. Mais cela ne les honore pas. Que dire !

Ils se passent tous du Bureau de coordination, pivot du pied d'appel de tout agissement susceptible de ternir haut la barre dans le bon sens.

L'autre paire de manche, l'incroyable venait de se produire. La dirigeante du groupe de Femmes UNDP est appelée au gouvernement sans en informer de sa part au préalable le président de sa formation politique. Il n'est pas anodin non plus de la part du chef de l'État de demander au président AMINE une proposition à cet effet, voire lui dire discrètement en tant que chef de l'État sa préférence et donc cette dame.

Il faudrait surtout noter que le président Michel AMINE avait confié au Bureau du parti qu'il ne fera rien qui puisse entraver le pénible décollage d'un pays en état de déconfiture finie. Il l'a également interdit à son staff.

De notre part en tant que conseiller, nous rappelons tous nos élus à l'ordre. S'il agit d'aider le pouvoir en place d'éviter davantage le désastre qui s'abat sur le pays, oui. Mais s'agissant d'actes de compromission quelconque ces derniers doivent lever la tête plus d'une fois, car on ne perd pas le but sacré de sa propre conviction. Voilà chers honorables UNDP.




 



Commentaire


Retour en haut