Archive

Centrafrique : Des ex-combattants outillés en commerce à Bangui

Dans líobjectif de consolider la paix et restaurer la sécurité, 148 membres des groupes armés sont initiés à monter des affaires en Centrafrique

 

Dans líobjectif de consolider la paix et restaurer la sécurité, 148 membres des groupes armés sont initiés à monter des affaires en Centrafrique. Cette activité síinscrit dans le cadre de réduction de la violence communautaire mis en úuvre par la Minusca sur réalisation de líONG APSUD à Bangui.

Líinitiation aux affaires amorcée par líONG APSUD dans le cadre de la réduction des violences communautaires (CVR) vise la gestion des projets, le commerce, la gestion de conflit et le circuit de tarification fiscale et douanière. Cette session intervient après le lancement de la phase pilote du processus DDRR à Bangui et à líintérieur du pays.

 


© Droits reservés
Mahamat Djone, líun des participants à cette session salue le rassemblement dans la diversité « je suis très content quíon soit ensemble Anti-Balaka, Séléka, auto-défenses depuis trois mois durant toute la formation. Cela témoigne la cohésion sociale, je suis grand commerçant, les kits que je vais recevoir me permettront de relancer mes affaires », a-t-il promis.

Cíest une approche de rétablissement et de dignité qui donne mission pour la paix. « Je suis très content parce que les gens pensent souvent que nous sommes des sans avenir et nous traitent avec mépris. Mais aujourdíhui, avec cet appui de líAPSUD et líUNOPS nous sommes devenus ambassadeurs de la paix », a expliqué Miller Masikini.

Ce projet de formation vise à contribuer à la restauration de la sécurité, à la consolidation de la paix et à la stabilisation de la Centrafrique par la formation, líencadrement et líaccompagnement à la réinsertion socio-économique des ex-combattants.


Commentaire


Retour en haut