Archive

Centrafrique: Les usagers des hôpitaux de Bangui se plaignent de l’accueil

L’accueil réservé par le personnel soignant dans les hôpitaux, n’est pas à la hauteur des attentes de ceux qui s’y rendent pour des raisons sanitaires

 

L’accueil réservé par le personnel soignant dans les hôpitaux, n’est pas à la hauteur des attentes de ceux qui s’y rendent pour des raisons sanitaires. Plusieurs usagers et parents de malades dénoncent l’attitude du personnel soignant dans les hôpitaux de Bangui.

De l’hôpital communautaire à l’hôpital de l’Amitié en passant par les centres de santé ou dispensaires, les témoignages recueillis sont identiques : l’accueil est au deçà des attentes. Marguerite, au chevet de son frère à l’hôpital de l’Amitié déplore l’attitude du personnel soignant qui après la visite matinale, ne revienne guère surveiller les malades, « il n’y a vraiment pas de suivi des patients dans cet hôpital. Ils respectent juste les heures de visite, mais après cela c’est fini. Pire encore si tu refuses de payer les médicaments qu’ils te proposent, ton parent va souffrir » explique-t-elle.

Sous anonymat, un homme rencontré à l’hôpital communautaire dénonce la vente anarchique des médicaments, « que les responsables nous disent où payer les médicaments. A la pharmacie ou chez le personnel soignant ? Mon constat est que, quand tu achètes leurs médicaments, ils s’occupent bien de ton malade dans le cas contraire, c’est même des injures et le refus d’approcher ton malade», a-t- il relaté.

 


© Droits reservés
Une femme qui attend de se faire soigner dans le même hôpital souhaite un suivi régulier du personnel par la Direction Générale, « je supplie le directeur général de l’hôpital de l’Amitié de contrôler son personnel. Qu’il double de vigilance, qu’il vérifie les médicaments et voit comment les patients sont accueillis dans son centre. Non seulement l’accueil n’est pas chaleureux, en plus j’ai constaté que les gens meurent trop dans cet hôpital faute de suivi».

Des patients ou leurs parents rencontrés dans plusieurs hôpitaux de Bangui et des dispensaires se sont plaints de l’accueil, « ce n’est pas facile de se faire consulter. Il faut passer des heures parfois il faut remettre quelque chose pour que les choses aillent vite », explique Mauricette rencontré dans un dispensaire de Bangui. Ce constat est fait par un patient retrouvé à l’hôpital de l’Amitié, « quand ton parent est agité et que tu les appelles ils te grondent dessus, ce qui fait que nous les parents nous avons peur parfois de les appeler. Et donc, nous souffrons de cette attitude-là ».

Les responsables de plusieurs centres de santé contactés n’ont pas souhaité se prononcer sur le sujet. Au moment où nous mettons sous presse, le protocole d’interview du RJDH envoyé au directeur général de l’hôpital communautaire sur sa demande, n’a pas encore eu de suite.

Les plaintes relatives à l’accueil et au comportement du personnel soignant dans les hôpitaux de Bangui fait suite à celles liées à l’insalubrité dans ces centres.


Commentaire


Retour en haut