Archive

Cambriolage sur le site des déplacés à Bria

Le site des déplacés de la paroisse Saint-Louis de Bria à l’est du pays dans la Haute-Kotto a été pillée le 18 Juillet aux environs de 21 heures par des hommes armés

 

L’incursion des hommes armés dans l’enceinte de la paroisse de Bria inquiète. La flambée de violences constatée au second trimestre de l’année 2017 affecte les populations civiles et directement les leaders communautaires et religieux. «Nous avons été victimes d’un braquage. Il s’agit des hommes en armes, qui ont fait irruption dans l’enceinte de la paroisse où se trouvent les personnes déplacées. Ils ont pris tout ce qui était argent, téléphones, et plusieurs biens matériels. Nous rendons grâce à Dieu qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée», a témoigné l’abbé Gildas, curé de la paroisse Saint-Louis de Bria.

 


© ©Droits réservés
Cet incident s’explique par la non protection du site de l’Eglise catholique. «La paroisse n’est pas protégée. Nous avons demandé la dernière fois à la Minusca de mettre leurs éléments aux alentours de l’Eglise afin de protéger les personnes s’y trouvant et, n’avons eu aucune réponse jusqu’à ces jours. En voilà la conséquence aujourd’hui. Ce que nous déplorons beaucoup plus est que ces personnes armées ont promis de revenir sur le lieu pour une prochaine exaction», a expliqué le curé.

La ville de Bria se trouve dans une situation d’affrontements passifs entre les groupes armés. Les déplacés réclament une assistance humanitaire suffisante et la libre circulation des personnes devient de plus en plus compliquée. Un agent de santé a été tué dans la localité le week-end dernier. La situation sécuritaire et humanitaire reste volatile dans la localité.


Commentaire


Retour en haut