Archive

Un Centrafricain prend les commandes de l'Uniffac

Patrice Edouard Ngaissona a été élu président de l'Union des fédérations de football d'Afrique centrale dimanche. Il est le premier Centrafricain à occuper cette fonction

 

Patrice Edouard Ngaissona est le nouveau président de l'Union des fédérations de football de l'Afrique centrale (Uniffac). Il a été élu dimanche dernier par sept voix contre huit et dirigera l'instance pendant les deux prochaines années. Le nouveaau promu entend apporter des reformes dans cette institution qui regroupe les six pays de la zone Cemac ainsi que la RDC, Sao Tome et Principe.

Des sources sures attestent que cette institution footballistique sous régionale est en panne car les compétitions sont au point mort. C’est dans cet état que son président compte revoir les textes de base et entamer des reformes. «On va organiser la ligue des champions du football féminin», a déclaré Patrice Edouard Ngaissona.

 


© ©Droits réservés
Patrice Edouard Ngaissona, photo d'illustration
Il compte aussi relancer cette organisation à retrouver sa place de jadis, «on ne peut pas comprendre que dans les années 70, c’est l’Afrique centrale qui produisait les meilleurs talents, mais aujourd’hui c’est l’Afrique de l’Ouest qui prend la relève», a-t-il dit. Pour ce faire, il envisage de renforcer les commissions spécialisées de l’Uniffac.

C’est la première fois qu’un centrafricain arrive à ce poste depuis sa création. Par le passé, cette institution organisait des compétitions dans toutes les catégories hommes et femmes. La coupe de l’Uniffac en senior homme n’a connu qu’une seule édition en 1999. Depuis plusieurs années, l’Uniffac n’a organisé que les tournois des dames et des moins de 17 ans hommes. Les Centrafricains ont remporté l’édition de 2009 à Limbé au Cameroun de moins de 17 ans.


Commentaire


Retour en haut