Archive

Le niveau de faim a atteint des proportions «alarmantes» en RCA (rapport)

La Centrafrique enregistre un indice de 46 points largement supérieurs au score aux 19 points des pays connaissant une de faim modérée.

 

La République centrafricaine est le pays qui connait le niveau de famine le plus élevé dans le monde, selon le rapport mondial de líindice de la faim en Afrique 2016 publié dimanche par le Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de líAfrique). Le pays enregistre un indice de 46, 1 points, un score néanmoins en baisse par rapport aux 48 points de líannée 2008.

Sur le continent díautres pays comme le Tchad (44,3), la Zambie (39) et Madagascar (35,4) sont également dans une situation de famine «alarmante».

Les scores publiés par le Nepad sont calculés sur la base de quatre indicateurs que sont la sous-alimentation, líémaciation infantile, le retard de croissance infantile et la mortalité infantile. Dans le détail, il síagit díune combinaison de des proportions de la population sous-alimentée, des enfants de moins de cinq ans souffrant díamaigrissement et díun retard de croissance ainsi que du taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans.



 


© ©Droits réservés
«La valeur de chacun des quatre indicateurs est déterminée à partir des données disponibles pour chaque pays. On attribue un score normalisé à chacun des quatre indicateurs. Les scores normalisés sont cumulés afin de calculer líindice de chaque pays. On obtient un système de notation sur une échelle de 0 à 100 points, 0 étant le meilleur score (pas de faim) et 100 le pire», explique líInstitut international de recherche sur les politiques alimentaires qui est responsable de la rédaction du rapport.

Au terme des calculs, il ressort quíen Centrafrique, 47,7 % de la population est sous-alimentée, 7,4% des enfants de moins de cinq ans sont émaciés tandis que 40,7% ont un retard de croissance. Dans le même temps le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans est établi à 40 %.


Commentaire


Retour en haut