Archive

Centrafrique: Bambari au centre dans la psychose après la mort d’un habitant

Les activités sont paralysées dans la ville de Bambari, localité située au centre du pays après la mort d’un sujet peulh à Liwa sur l’axe Alindao

 

Les activités sont paralysées dans la ville de Bambari, localité située au centre du pays après la mort d’un sujet peulh à Liwa sur l’axe Alindao. Information confirmée au RJDH par plusieurs sources dans la localité.

Les commerces sont fermés et l’activité tourne au ralenti dans cette localité où la population redoute une éventuelle représailles des groupes armés. Bambari reçoit les déplacés internes suite aux tensions sécuritaires à Bria. Cette psychose généralisée intervient quelque jours après la signature des accords de cesser le feu de Sant Egidio à Rome par les groupes armés.

 


© Droits reservés
Tout a commencé ce matin aux environs de 10h quand les gens commencent à rentrer précipitamment chez du décès de cet habitant de Bambari selon le maire de Bambari Abel Matipata, « tout était calme ce matin jusqu’à 10 heures où il y’a eu de mouvement des gens pris de panique. Il nous a été rapporté qu’un habitant de Bambari a été tué au niveau de Liwa. Nous avons recoupé les informations et alerté la Minusca qui a réagi après avoir confirmé l’information», a-t- il témoigné.

Joint par le RJDH, le porte-parole de l’UPC encore à Bangui après son retour de Sant-Egidio promet donnez plus de précision, « je viens de rentrer de Rome, laissez-moi le temps de me renseigner depuis Bambari d’abord et je reviendrai vers vous », a –t- il promit dans la journée jusqu’au moment où nous mettons sou presse cette information.

La Minusca qui dispose d’une présence dans la localité a renforcé son dispositif pour parier à toute éventualité. Bambari, ville déclarée sans arme renoue avec la violence après une accalmie observée et le passage de plusieurs personnalités nationales et internationales.


Commentaire


Retour en haut