Archive

Centrafrique: Accord politique pour la paix signé à Rome par les groupes armés

Après une discussion ouverte à Rome à líinitiative de la communauté Saint Egidio, un accord politique pour la paix vient díêtre signé, ce 19 juin 2017 par les groupes armés.

 

La paix est-elle possible ? Cíest la question essentielle que se posent déjà des internautes centrafricains à líannonce de cette signature. Celle-ci intervient alors que le pays fait face à un regain des violences faisant plus de 500.000 déplacés, un pic contrairement à 2014, líannée où les violences ont atteint un niveau inquiétant.

Cet accord prévoit un cessez-le feu « immédiat » sur tout le territoire national. Le gouvernement Centrafricain a signé cet accord avec 13 groupes armés, sauf le mouvement 3R qui nía fait le déplacement de Rome.

 


© Droits reservés
Les signataires de cet accord síengagent à la « réouverture du territoire national à la libre circulation des personnes et des biens avec la levée des barrières illégales comme conséquence immédiate du cessez-le-feu ».

Le gouvernement par contre se charge « díobtenir la représentativité des groupes militaires à tous les niveaux », ainsi quíà « la reconnaissance de ces groupes comme partie prenante de la reconstruction ».


Commentaire


Retour en haut