Archive

Marie-Thérèse Kéita Bokoum s’engage à soutenir le Comité national de lutte contre le génocide

L’experte indépendante sur la situation des droits de l’Homme en République Centrafricaine a réaffirmé qu’elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir le Comité national

 

L’experte indépendante sur la situation des droits de l’Homme en République Centrafricaine, Marie-Thérèse Kéita Bokoum, en mission de travail dans le pays, a réaffirmé, lors d’une interview, mercredi 7 juin 2017, à Bangui, qu’elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir le Comité national de lutte contre le génocide, le crime de guerre et le crime contre l’humanité.

La mission de Marie-Thérèse Kéita Bokoum en République Centrafricaine vise surtout à évaluer la situation des droits l’Homme afin de formuler des recommandations susceptibles de renforcer la coopération technique dans le domaine de la protection et de la promotion des droits de l’Homme dans le pays.

 


© Droits reservés
L’experte indépendante s’est réjouie de la mise en place du Comité national de lutte contre le génocide, dont la mission est capitale dans la prévention du génocide et autres crimes.

Elle a émis le vœu que le Comité national ait des antennes partout en République Centrafricaine afin d’associer les Centrafricains à l’action de prévention contre les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et autres formes de violence.

«La prévention permet de réduire et de limiter considérablement les violences car prévenir, c’est protéger », a-t-elle souligné.

Il est à signaler que durant son séjour en République Centrafricaine, Marie-Thérèse Kéita Bokoum s’entretiendra avec les autorités nationales, les représentants des ONG et de la société civile qui œuvrent dans le domaine des droits de l’Homme.


Commentaire


Retour en haut