Archive

RCA : le parlement est sous la coupe des cambrioleurs

Le 2ème vice-président de l’assemblée nationale, Timoléon Mbaïkoua, a dans une déclaration, mardi à la presse locale, déploré l’insécurité dans laquelle travaillent ses collègues parlementaires

 

Le 2ème vice-président de l’assemblée nationale, Timoléon Mbaïkoua, a dans une déclaration, mardi à la presse locale, déploré l’insécurité dans laquelle travaillent ses collègues parlementaires, après un nouveau cas de cambriolage survenu lundi soir au salon d’honneur du parlement.

C’est la troisième fois en l’espace de trois mois que l’assemblée nationale reçoit nuitamment la visite des malfaiteurs, a indiqué le 2ème vice président de l’assemblée nationale. Et à chaque fois, ils visent les bureaux du président et des vice-présidents pour mettre la main sur divers matériels de travail tels que les ordinateurs.

L’assemblée nationale n’a cessé de demander par écrit au gouvernement de renforcer la sécurité autour du parlement mais en vain, a déploré Timoléon Mbaïkoua, avertissant que les voleurs finiront à ce rythme par s’en prendre physiquement aux députés.

Le parlement est gardé pendant la journée par sept gendarmes non armés. Ces derniers, la nuit tombée, rentrent à la maison laissant la garde des lieux aux sentinelles qui, apparemment, ne peuvent rien contre les malfaiteurs.

 



Commentaire


Retour en haut