Archive

Le Porte-parole de la Présidence de la République échange autour des activités du Chef de l’Etat

L’objectif de ce point de presse est de porter à la connaissance des professionnels des médias le détail des activités menées par le Président de la République

 

Le Conseiller en Communication et Porte-parole de la Présidence de la République, Albert Yaloké-Mokpème, a fait savoir que le programme du Chef de l’Etat allant du 29 mai au 3 juin 2017 ont été sans repos, lors d’un point de presse, samedi 3 juin 2017 à Bangui.

L’objectif de ce point de presse est de porter à la connaissance des professionnels des médias le détail des activités menées par le Président de la République.

Au chapitre des audiences, il a mentionné le passage du Président directeur général (PDG) de la société GEOCOTON, un groupe français, Mo Abbas Jabber. A l’occasion de cette audience, le PDG de GEOCOTON et le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Honoré Féïzouré, ont procédé à la signature d’une convention destinée à la relance de la production cotonnière dans les zones traditionnelles telles que l’Ouham, l’Ouham-Pende, la Kémo, la Ouaka et la Nana-Gribizi.

Il est question, derrière la relance de la culture du coton, de la création de revenus pour les paysans, l’ambition du gouvernement étant d’atteindre entre 60.000 et 80.000 tonnes par an.

Après l’audience du PDG de GEOCOTON, Albert Yaloké-Mokpème a signalé celle que le Chef de l’Etat a accordée le lundi 29 mai 2017 au Procureur spécial de la Cour Pénale Spéciale, Toussaint Mutazini Mukimapa, nommé le 14 février dernier et qui aura la lourde tâche de diligenter les enquêtes sur les crimes commis par les groupes armés en République Centrafricaine depuis 2003.

 


© Droits reservés
Le Chef de l’Etat, conformément à la volonté du peuple centrafricain, s’attend à ce que justice soit faite pour les victimes des évènements malheureux que le pays a connus, a indiqué le porte-parole de la présidence.

Albert Yaloké-Mokpème a également évoqué la rencontre entre le Chef de l’Etat et le représentant du Groupe Immobilier KMG, Théophile Kamegne, en présence du Président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, et du Directeur général de la Commercial Bank of Central Africa (CBCA), Yves Dessandé.

Il est ressorti de cette rencontre la volonté de soutenir un projet de construction de logements sociaux.

Dans les divers, le Conseiller Yaloké Mokpème s’est expliqué sur les murmures d’une éventuelle poursuite judiciaire contre le député Anicet Georges Dologuélé pour « coup d’Etat ». Il a soutenu que la Présidence de la République n’a engagé aucune démarche judiciaire à ce sujet.

Il a néanmoins relevé que la justice est libre de faire son travail, avant de déplorer les agissements de Joachim Kokaté dans cette affaire, lequel serait allé à la rencontre du député.


Commentaire


Retour en haut