Archive

Centrafrique: Rencontre ministre du DDR avec les politico-militaires

Síachemine-t-on vers une solution définitive au désarmement ?

 

Le ministre délégué à la présidence de la République chargé du programme du désarmement, démobilisation, réinsertion et de la jeunesse pionnière nationale, le Général Sylvestre Yangongo a présidé une rencontre entre le ministère, les experts et les responsables des mouvements politico-militaires. Il était question lors de cette rencontre, de rechercher des solutions définitives à líaboutissement du programme DDR. A la suite de la signature díun accord global avec le gouvernement centrafricain le 13 avril 2007, les différentes factions rebelles de la République Centrafricaine avaient opté pour la paix et la coopération totale avec les forces armées centrafricaines (FACA). Pourtant, le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion qui a suivi cette signature díaccord global semble devenir un éternel problème tant pour le gouvernement centrafricain, que pour ces différents mouvements politico-militaires.

Nommé à la tête du ministère délégué à la présidence de la République chargé du DDR et de la jeunesse pionnière nationale, le Général Sylvestre Yangongo a rencontré les responsables de ces mouvements. Les différents mouvements étaient repréprésentés, notamment par M. Jean Jacques Démafouth et Maradas Lakoye de líAPRD; Zakaria Damane, Djarnib Brebay et Abdel Kalil de líUFDR; Nzengue Landa díASKAIN; Didier Menda de líUFR; Le gaillard Ringui du FDPC; Tidjani Albator et Abakar Sabone du MLCJ.

 


© oubangui.files.wordpress.com
Jean Jacques Démafouth, de líAPRD
Pour le ministre, cette rencontre est une prise de contact qui permettra aux deux camps díéchanger des points de vue dans líunique but de réussir le programme. Les opérations de vérifications des listes et statuts des combattants ont été effectuées dans la partie nord-ouest de la RCA depuis le mois díaoût 2010. Quant aux éléments du FDPC qui níont pas été vérifiés, les opérations seront effectuées dans les prochains jours ainsi que la vérification des combattants du nord-est. En ce qui concerne la sécurité du pays, le ministre a expliqué que le gouvernement a díores et déjà pris des dispositions afin de síassurer de la sécurité des ex-combattants et de la population. Au sujet du PGA (primes générales díalimentation), le ministre a souligné que suite à un engagement personnel du président de la République, trois (3) PGA ont été déjà payées. Un autre paiement est prévu au moment du désarmement dans le nord-ouest et de la vérification des listes dans le nord-est. Par ailleurs, il a précisé que si la jeunesse pionnière nationale est associée à ce ministère, cíest pour que, une fois le désarmement passé, certains combattants pourraient être formés dans différentes branches (commerce, agriculture, élevage, etc.) au sein de la JPN.

 


© www.defense.gouv.fr
Quelles FACA??
Les différents acteurs, politico-militaires, ont intervenus pour produire des éclaircissements ou apporter des informations sur leur situation. Pour M. Jean Jacques Démafouth, la convocation de cette réunion est une attente des responsables des mouvements politico-militaires. Selon lui, les accords de paix ont été signés depuis les années 2007-2008 et depuis, les politico-militaires signataires dudit accord ont respecté sa disposition. Sur la question des PGA, il a apporté une précision en soulignant que les politico-militaires níont perçu que deux fois, leurs PGA au lieu de trois comme líavait dit le ministre car la dernière fois était une action exceptionnelle quíavait faite le président de la République pour les élections groupées, et non la troisième tranche des PGA. Comme chacun des intervenants, M. Démafouth a dit que lui et ses éléments sont prêts pour rendre les armes. Or, il síest avéré que la situation dans certaines parties du pays est de plus en plus déplorable à cause des hostilités armées, tantôt de la CPJP, des rebelles venus du Soudan ou du Tchad, ou encore de la LRA que les FACA níarrivent toujours pas à maîtriser jusquí alors.


Commentaire


Retour en haut