Archive

Centrafrique : Jean Serge Bokassa en guerre contre les SMS attisant líinsécurité

Le ministre de la Sécurité publique et de l'Administration du territoire Jean Serge Bokassa a mis en garde lundi à Bangui, tous ceux qui alimentent l'insécurité en RCA via les sms

 

Le ministre de la Sécurité publique et de l'Administration du territoire Jean Serge Bokassa a mis en garde lundi à Bangui, tous ceux qui alimentent l'insécurité en RCA via les sms.

Les dernières violences communautaires dans le pays ont été attisées par des personnes communiquant par SMS, a-t-il déploré, soulignant que ces derniers ont recours à ce procédé en guise de représailles à des crimes crapuleux quíils dénoncent dans les médias.

Les contenus de ces SMS poussent aux vengeances communautaires or la crise que le pays connait níest pas, selon le ministre Jean Serge Bokassa, de nature religieuse ou communautaire.

 


© Droits reservés
Les auteurs de ces communications par SMS qui poussent aux violences communautaires sont díailleurs identifiés et níéchapperont pas à la justice par rapport au degré de leur implication dans ces violences, a promis Jean Serge Bokassa.

Líutilisation des SMS pour appeler aux vengeances doit cesser pendant ce mois de ramdam où la communauté musulmane vit le jeûne, a-t-il martelé.

Au début du mois courant, des violences à connotation communautaire ont occasionné la mort de plusieurs personnes dans les villes de líest de Centrafrique que sont Alindao, Bangassou et Bria.


Commentaire


Retour en haut