Archive

Les Fauves de boxe internés chez un particulier à défaut du financement de l’Etat

Les boxeurs centrafricains poursuivent les préparations pour le compte du tournoi qualificatif du championnat d’Afrique de Yaoundé au Cameroun prévu du 27 mai au 4 juin chez un particulier

 

Les boxeurs centrafricains poursuivent les préparations pour le compte du tournoi qualificatif du championnat d’Afrique de Yaoundé au Cameroun prévu du 27 mai au 4 juin chez un particulier. Les responsables de la fédération accusent Sylver Ngarso ministre des Sports d’abandonner cette discipline.

Des sources proches de la fédération de box expliquent que la préparation de cette compétition dans un centre privé est la résultante de l’abandon de l’Etat. Selon ces mêmes sources, le gouvernement a un choix en faveur des disciplines telles que le football ou le basketball et y accorde de crédit pour préparer les compétitions dans les hôtels de luxe de la place lorsqu’il s’agit d’une compétition.

 


© Droits reservés
Face aux accusations, nos tentatives au RJDH ont été vaines pour avoir la version du gouvernement qui n’a pas souhaité répondre aux sollicitations des médias.

Cet état de préparation choque un cadre de la fédération et qui s’inquiète de la suite une fois à l’extérieur du pays. « Ils sont dépourvus du strict minimum vital et s’entrainent grâce aux bonnes volontés des amoureux de la boxe qui leur portent main forte depuis sept semaines sans l’assistance du gouvernement. Nous doutons fort bien sur la participation des fauves à cette compétition », a-t-il regretté.

La situation financière précaire des fauves de Box n’est qu’une partie visible de l’iceberg. Plusieurs disciplines se heurtent à ses difficultés alors que le pays projette la mise en place d’un fonds de développement du sport jamais opérationnel.


Commentaire


Retour en haut