Archive

Combats à Bangassou: nouveaux réfugiés centrafricains en RDC

Plusieurs milliers de réfugiés centrafricains sont arrivés en République démocratique du Congo à la suite d'un regain de violence dans la ville frontalière de Bangassou

 

Plusieurs milliers de réfugiés centrafricains sont arrivés en République démocratique du Congo à la suite d'un regain de violence dans la ville frontalière de Bangassou, a annoncé mardi le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR).

"Selon les premières estimations des autorités [congolaises] et du HCR, 2.750 réfugiés seraient arrivés pendant le weekend dans les provinces de Bas-Uélé et Nord-Ubangi", dans le Nord de la RDC, note le HCR dans un communiqué, qualifiant cet afflux de "massif".

"Líafflux síest poursuivi dans certaines localités au début de la semaine", ajoute le texte.

Des combats entre groupes armés Séléka pro-musulmans et anti-Balaka majoritairement chrétiens, secouent Bangassou ville du sud-est de la Centrafrique, frontalière de la RDC.


 


© Droits reservés
Six Casques bleus de la Mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) ont également été tués en l'espace d'une semaine à Bangassou, sur la rive nord du Mbomou, affluant de l'Oubangui servant de frontière naturelle entre la Centrafrique et la RDC.

"Les réfugiés arrivent dans des conditions difficiles et avec peu díeffets personnels" et certains sont "blessés", écrit le HCR, indiquant qu'ils sont logés dans des familles díaccueil et des écoles ou autres bâtiments publics.

Depuis une semaine, une zone isolée du Bas-Uélé est touchée par une épidémie d'Ebola ayant causé trois morts suspectes, dont deux confirmées comme étant liées au virus. Le HCR précise que les localités díentrée des réfugiés ne sont pas concernées par cette épidémie.

Selon les derniers chiffres du HCR, la RDC accueillait plus de 103.000 réfugiés centrafricains à la date du 31 mars.


Commentaire


Retour en haut