Archive

Faustin-Archange Touadéra condamne les attaques et violences de Bangassou

Le Chef de líEtat a imputé ses attaques aux différents groupes armés qui se battent pour le contrôle de ces zones minières et également pour le vol de bétail.

 

Le Président de la République, Faustin-Archange Touadéra, a condamné, dimanche 14 mai 2017 à Bangui, dans une déclaration faite dès sa descente díavion à son retour díune visite de travail en Israël, les actes criminels et odieux qui selon lui sont contraires à la volonté du peuple centrafricain.

Le Chef de líEtat a imputé ses attaques aux différents groupes armés qui se battent pour le contrôle de ces zones minières et également pour le vol de bétail.

Il a déploré le comportement des différents chefs des fractions rebelles qui, lors de la 4ème réunion du comité consultatif du DDRR, lui ont promis de cesser les violences et de poursuivre le processus dudit DDRR.

Il a souligné que sa vision, cíest de ne pas faire la guerre mais plutôt de rechercher par des moyens pacifiques les solutions adaptées aux besoins de ceux qui ont pris des armes.

Le Locataire du Palais de la Renaissance a appelé les principaux responsables de ces groupes armés díarrêter les violences sous peine de síexposer à la justice qui serait très sévère à leur endroit au regard des crimes commis.

Il a noté que líatteinte portée contre les soldats de la MINUSCA constitue des crimes graves dont ils répondront devant les juridictions nationales et internationales.

Il a annoncé quíil se rendra très prochainement à Bangassou pour apporter son soutien aux populations meurtries.

Le Président de la République a présenté ses condoléances aux familles éprouvées ainsi quíà la MINUSCA pour la perte de ses hommes.

Il a conclu en disant que le gouvernement mettra tout en úuvre pour poursuivre et conduire à terme ce processus DDRR nécessaire au retour de la paix et de la stabilité.

 



Commentaire


Retour en haut